Apollinaire

490 mots 2 pages
Au début du XXème siècle, Guillaume Apollinaire occupe une place privilégiée en tant que maitre d' l'avant-garde. Elu "Prince de l'esprit moderne», l'écrivain a permis à la tradition symboliste du XIXe siècle de se fondre dans la modernité figurative, tel que le cubisme, et littéraire, tel que le futurisme.
Sa propre déclaration: «....................», a éxprimé une profonde culture littéraire et le mélange entre tradition et modernité, qui se trouve dans toutes ses œuvres. On lui reconnais le mérit d' d'avoir fait appel aux thèmes traditionnels de la solitude et des souvenirs, qui sont alignés ou en mélange dans les scènes urbaines , autant que les thèmes de la laideur et de la banalité, déjà présents dans la poésie de Baudelaire. Contrairement à la poesie du dix-neuvième siècle, Apollinaire ne cherche pas le beau dans le mal, mais veut considerer la laideur comme thème littéraire. Il a également voulu exprimer avec enthousiasme son obsession pour la modernité, donner une dignité artistique à la réalité urbaine, composée par sirènes, bagarres, avions, et découvrir ansi une nouvelle façon de considerer la beauté où, contrairement à ses prédécesseurs, l'écrivain reconnaît la ville comme création de beauté et définit la guerre même un "…......"

En outre, l'amitié avec les peintres cubistes cause en lui le désir d'offrir au lecteur une réalité décomposée selon des points de vue différents, souvent présentés simultanément. Effectivement, au XXéme siècle, la duplicité qui avait caractérisé le siècle précédent, est à son tour brisée dans une multiplicité d'aspects , soumise à la vision d'un monde dépourvu du bien et du mal, de toute certitude.
Apollinaire lui-même découvre la flannerie parisiennne, mais il n'est plus un homme de la foule, proie de l' eau courante , à la recherche de la perte et de la découverte, mais un explorateur de plus en plus conscient de l'espace urbain . Tout ca établit une relation dans laquelle se promener, où observer et décrire

en relation

  • Apollinaire
    3475 mots | 14 pages
  • Apollinaire
    5017 mots | 21 pages
  • APOLLINAIRE
    1546 mots | 7 pages
  • Apollinaire
    459 mots | 2 pages
  • Apollinaire
    1227 mots | 5 pages
  • Apollinaire
    1164 mots | 5 pages
  • Apollinaire
    769 mots | 4 pages
  • apollinaire
    1520 mots | 7 pages
  • Apollinaire
    504 mots | 3 pages
  • Apollinaire
    5941 mots | 24 pages