Après avoir rappelé l’intérêt des professions et catégories socioprofessionnelles (pcs) pour rendre compte des inégalités économiques et sociales, vous montrerez les limites de cet instrument pour l’étude des inégalités

Pages: 11 (2534 mots) Publié le: 14 mars 2011
Travail préparatoire

Question n°1 - Donnez la signification de la valeur encadrée dans le tableau (document 1)

En France, selon  l’INSEE, 2,1 % des cadres ou de ceux qui exercent une profession intellectuelle supérieure vivaient en dessous du seuil de pauvreté en 2004. Ce dernier correspond à 60 % du revenu médian (la médiane partage la population en 2 parties égales : la moitié des ménagestouche le revenu médian ou moins, l'autre moitié, gagne plus du revenu médian). Ce sont les cadres qui sont les moins touchés par la pauvreté que les autres PCS (ils sont proportionnellement trois moins touchés que les ouvriers).

Question n°2 - Comparez la situation des cadres et professions intellectuelles supérieures à celles des ouvriers (document 1)

Les situations des ouvriers et descadres sont très différentes tant au plan économique qu’au plan social et culturel. En effet, dans le premier cas, le niveau de vie moyen des individus dont la personne de référence est un cadre ou exerce une profession une profession intellectuelle supérieure est pratiquement deux fois plus élevé que celui des ouvriers (30 036 euros contre 15 062 euros ). Cette différence peut en partie expliquerles inégalités relatives aux départs en vacances : 90 % des premiers partent en vacances contre seulement 48 % pour les seconds. De plus, la proportion de personnes touchées par la pauvreté était quasiment six fois plus élevée chez les ouvriers que chez les cadres (taux de pauvreté égal à 12,6 % pour les ouvriers contre seulement 2,1 % chez les cadres). 
Quant aux inégalités sociales etculturelles, il s’avère que l’espérance de vie des hommes cadre âgés 35 ans est beaucoup plus élevée que celles des ouvriers : la différence est de l’ordre de 7 années. De même, la fracture numérique persiste encore aujourd’hui puisque 82,9 % des cadres ont une connexion internet contre seulement 46 % des ouvriers soit une différence de 36,2 points de pourcentage. Enfin, l’écart demeure important quant à lafréquentation du cinéma : 81 % des cadres y sont allés au moins une fois en 2006 contre seulement 46 % pour les ouvriers.

Question n°3 - A partir d’exemples chiffrés tirés du tableau, montrez que les inégalités de revenu ne peuvent expliquer toutes les inégalités (document 1)

Les inégalités économiques ne peuvent constituer la seule cause explicative des autres inégalités. En effet, ilexiste un écart de 4,5 années en termes d’espérance de vie au profit des agriculteurs comparée à celle des ouvriers, alors que ces mêmes agriculteurs ont le niveau de vie le plus faible de toutes les PCS (14 076 euros en 2004 contre 18 304 euros pour le total et 15 062 euros pour les ouvriers). De même, certaines PCS qui ont des niveaux de vie proches ont des pratiques culturelles différentes : 58 %des employés sont allés au moins une fois au cinéma en 2006 en France contre seulement 46 % des ouvriers, soit une différence de 12 points de pourcentage.

Question n°4 - Expliquez la phrase soulignée (document 2)

Le chômage et la précarité ont marqué l’évolution de l’emploi depuis plus de vingt années. En effet, les emplois atypiques se sont développés au détriment des CDI et le niveau dechômage est demeuré élevé. Par conséquent, ils ont provoqué la naissance d’inégalités au sein même de chaque catégorie (inégalités intra catégorielles). De même, ils touchent davantage certaines franges d’actifs et c’est notamment le cas des plus jeunes, ce phénomène contribuant à creuser les inégalités entre les générations (inégalités intergénérationnelles).

Question n°5 - Pourquoi lanomenclature de l’INSEE ne rend-elle pas compte des oppositions entre les actifs « stables » et « vulnérables » ?(document 2)

Etant mises en place en 1982, les PCS ne pouvaient prendre en compte les mutations qui allaient bouleverser le marché du travail. En effet, des emplois atypiques se sont  développés au détriment des emplois stables. De même, le chômage a progressé et s’est maintenu à des niveaux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Après avoir caractérisé les inégalités économiques, vous montrerez que d’autres inégalités en constituent un facteur...
  • Les inégalités économiques et sociales
  • Approche économique et sociale des inégalités.
  • inégalite économique et sociale
  • Inégalités économiques et sociales
  • Après avoir montré que la croissance économique contribue à réduire les inégalités en france, vous mettrez en évidence les...
  • Pcs et catégorie socioprofessionnelles
  • Inégalités economiques et sociales hommes femmes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !