argumentative essay

Pages: 15 (3577 mots) Publié le: 19 novembre 2013
 Je suis ce genre de personnes que vous avez pu envier un jour. Vous m’avez croisé dans l’aéroport de cette ville de rêve que vous avez quitté à la fin de l’été. Vous m’enviez parce que dans une demi-heure, mon chauffeur m’aura déposé chez moi, j’enfilerais mon maillot de bain, j’allumerais probablement un cigare, bercé par ces mélodies enivrantes qui donnent l’impression d’être quelqu’und’important sur le point de faire quelque chose d’épique.
Vous m’enviez parce que la sublime créature qui me massera avant que je ne déguste ce merveilleux repas, c’est ma femme. De sa voix chaude et ô combien obscène, chaque matin, elle me rappelle a quel point je suis génial, et cela est probablement mérité.
Vous m’enviez parce que je pourrais acheter votre voiture, si je vendais ma montre à lamoitié du prix qu’elle m’a coûté. Si vous ne m’enviez pas, vous devez sûrement être incroyablement heureux.
Vous n’avez pas tout, mais vous ne manquez de rien. J’admire les gens comme vous. Mais si vous m’enviez, cela veut dire que vous souhaitez vous retrouver à ma place, là, maintenant, tout de suite, et vous que souhaiteriez y rester aussi longtemps que possible, aussi longtemps que vos poumonsnoircis par cette merde hors de prix continueront d’aérer votre carcasse flétrie et désarticulée. Je n’ai pas pour habitude de mâcher mes mots. Je ne mâche rien. Je me gave. Je m’offre tout et n’importe quoi.
Pour tout vous dire, je m’achèterais bien le Yémen, si il était à vendre. Ou la Tour Eiffel. Mais n’allez pas croire que je ne donne rien. Il y a à peine plus d’un quart d’heure j’ai donné100 euros à un mendiant. Je ne l’ai pas fait pour rien. Il m’avait regardé avec ces yeux qui vous déshabillent, qui pénètrent votre âme, vous vous sentez comme un énorme monticule de merde devant une mouche.
Et vous avez l’impression d’avoir tout volé a celui qui vous regarde ainsi. Vous avez emprunté des chemins différents, et par ce seul fait vous vous retrouvez là, si proches mais si éloignésen même temps, la distance d’un bras vous sépare mais vous savez qu’il couperait le votre pour trouver un endroit ou dormir. Alors voilà. 100 euros, ce n’est rien, dans ce contexte.

Oui vous avez du me détester avant d’apprendre ceci, mais je tenais à clarifier les choses. Moi je me suis détesté aussi, à une époque. Une époque pas si lointaine d’ailleurs. Je ne me reconnaissais plus, je m’envoulais terriblement. Je me serais tué si je n’étais pas moi-même, mais on ne plaisante pas avec ça. Elle l’avait cherché aussi. Ce regard provocateur, envoûtant.
Une fenêtre sur une âme châtiée par des dizaines d’hommes, et un corps qui en a fait jouir cent autres. Un regard sombre, angoissant mais si pur, intense. Un seul mouvement de sa crinière, et vous perdez la raison et l’envie deconnaître une autre femme. En fait, ses cheveux sont comme des fouets. Et le pire, c’est qu’elle le sait.
Son corps tout entier est une arme de destruction des cœurs. Allez savoir comment j’ai pu lui passer la bague au doigt. Et je me détestais d’avoir réussi cela, justement. Je me mettais à la place de tous ces hommes dont elle m’avait parlé si brièvement, mais tant de fois. Des gros, des dépressifs,des joueurs, des chiens, des timides, des frustrés. Je riais jaune lorsqu’elle m’en parlait.
Cette femme était le point de fusion entre la puissance et la fragilité. Comme une montagne enneigée. Maintenant que vous avez compris que j’avais également un cœur, je vais pouvoir aller faire l’amour à cette déesse la conscience tranquille et l’esprit vidé de toute culpabilité.

Je ne me suis jamaisperdu, dans ma relation avec cette femme. Je ne me suis pas perdu depuis très longtemps, à vrai dire. Vous me direz qu’il est aisé de rester sur le droit chemin lorsque notre voiture de 1o mètres de long est conduite par un chauffeur dont le salaire équivaut à 6 fois le SMIC français. Mais j’ai quand même du faire attention à ma route. Notamment lors de la visite de cette villa que j’ai payée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Essay
  • Essay
  • Essay
  • essay
  • Essay
  • Essay
  • Essaye
  • Essay

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !