Arkopharma

Pages: 5 (1072 mots) Publié le: 1 mars 2011
-------------------------------------------------
Réponses aux questions sur la situation d’économie
« Le développement du marché financier »

1. Identifiez les composantes du marché financier. Indiquez, pour chacune, sa fonction précise et montrez leur complémentarité.
Le marché financier, c’est-à-dire le marché des capitaux à long terme, possède deux composantes :
– le marché où lesnouvelles valeurs mobilières (actions, obligations…) sont émises, c’est-à-dire offertes à la souscription. Ce marché des titres, dont l’échéance est généralement supérieure à sept ans (obligations) voire non remboursables (Actions), est appelé « marché primaire ». Il permet aux agents qui ont des besoins de financement de se procurer des capitaux ;
– un autre marché, appelé « marché secondaire », oùse réalisent les négociations des titres préalablement souscrits. Il assure aux agents ayant acheté les titres la liquidité de leurs placements.
Les deux marchés sont complémentaires. Sans le marché primaire, il n’y aurait évidemment pas de marché secondaire. Mais sans le marché secondaire, il ne pourrait pas y avoir de marché primaire. En effet, si les agents qui ont acquis des titres (actions,obligations…) n’avaient pas la possibilité de les vendre avant leur terme, qui peut être très éloigné, ils n’en achèteraient pas. Qui accepterait d’acheter une obligation d’une durée de dix ans s’il n’était assuré, en cas de besoin imprévu, de pouvoir la vendre avant son échéance, quitte à risquer de réaliser une moins-value ?
2. Pensez-vous, comme l’économiste Michel Aglietta, que seule l’épargneinvestie dans le marché primaire est productive ? Justifiez votre réponse.
Le marché primaire constitue une source importante de financement de l’activité économique. Grâce à lui, les entreprises, pour assurer leur croissance, trouvent un complément à leurs fonds propres en émettant des actions et en empruntant en plaçant des obligations. L’épargne investie dans le marché primaire permetd’assurer le financement des investissements des entreprises et de l’État, elle est donc productive. En 2008, les émissions d’actions contre des espèces représentaient environ 43 % de l’investissement des sociétés non financières françaises.
Sur le marché secondaire s’échangent les titres déjà émis. Cette composante du marché financier n’assure que des échanges de titres, c’est-à-dire des transferts depropriété. Dans ce sens, le marché secondaire n’est pas productif. Cependant, il contribue à la productivité du marché primaire en assurant la liquidité des placements réalisés par les épargnants-investisseurs.
En outre la valeur de l’action sur le marché secondaire détermine celle de l’action nouvelle lorsqu’il y a une augmentation du capital de l’entreprise

3. Présentez les variationsobservées, entre 1980 et 2008, sur les principaux marchés d’actions dans le monde.
Si l’on prend en compte la capitalisation des principaux marchés d’actions dans le monde, entre 1980 et 2008, on constate de fortes variations. On peut, tout d’abord, observer que toutes les places financières sont concernées. Cependant, les variations diffèrent fortement selon les marchés. Pour les pays anglo-saxons(États-Unis, Grande-Bretagne) et le Japon, les capitalisations boursières, entre 1980 et 2007, ont été multipliées respectivement par 12,7, 18,8 et 11,4. En France et en Allemagne, on observe un coefficient multiplicateur, pour la même période, de 34,1 et 29,2. Globalement, on peut constater que la finance directe mesurée par la capitalisation boursière s’est développée depuis les années 1990-1995.
Lesécarts observés entre 2007 et 2008 montrent l’impact de la crise financière, qui a détruit près de la moitié de la capitalisation. Un peu partout dans le monde, les marchés boursiers ont perdu près de 40 à 50 % de leur valeur entre 2007, l’année où la crise a éclaté, et 2008 (environ 40 % aux États-Unis, plus de 50 % en Grande-Bretagne et sur Euronext, 50 % en Chine et environ 30 % au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Arkopharma
  • Arkopharma
  • Cas arkopharma
  • Cas Arkopharma
  • Cas arkopharma
  • Cas Arkopharma
  • Cas d'entreprise arkopharma
  • Etudes cas ARKOPHARMA

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !