asdfghjk

Pages: 4 (895 mots) Publié le: 17 juin 2014
Thématiques du Petit Prince
Avec l’air de parler aux enfants, l’auteur du Petit Prince s’adresse à nous tous et son texte offre des niveaux de lecture divers et surprenants, du conte de fée au récitphilosophique.

Comprendre Le Petit Prince
« L’essentiel est invisible pour les yeux », dit le renard. Le petit prince répète la phrase pour s’en souvenir, un moyen, pour l’auteur, de nousindiquer son importance pour la compréhension de l’histoire. Il l’avait déjà fait en commençant son texte avec les dessins de serpent boa « ouvert » et « fermé », susceptibles de nous indiquer que chaquechose, chaque être cache un trésor, un mystère que nous devons percer. Au-delà des apparences, il y a l’esprit qu’il faut découvrir avec le cœur.



L’esprit
L’esprit rend les choses uniques. Il estl’aboutissement de nos choix, de nos efforts, de l’amitié, de l’amour. Mille roses dans un jardin ressemblent à celle que le petit prince a laissée sur sa planète, mais celle-ci est unique parcequ’il l’a arrosée, parce qu’il l’a protégée, parce qu’il l’a « apprivoisée », pour reprendre les mots du renard qui ajoute : « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. » L’espritcrée des liens. Grâce à lui, le monde se peuple de signes : tel champ de blé rappelle les cheveux dorés du Petit Prince, les étoiles sont des grelots qui rappellent son rire, le ciel est habité deplanètes où grincent de vieux puits parce que sur l’une d’entre elle vit un ami aviateur qui en avait trouvé un dans le désert. La vie véritable est dans l’esprit qui, au besoin, se passe bien de la matière,de « l’écorce » : pour retrouver sa rose, Le Petit Prince sacrifie son corps de chair, il se fait mordre par le serpent venimeux : « J’aurai l’air d’être mort et ce ne sera pas vrai… », nous dit-ilcomme dernier message.



Apprivoiser, aimer, se séparer…
Dans le Petit Prince, nous retenons tous la leçon du renard : « si tu veux un ami, apprivoise-moi » (chapitre XXI). C’est à travers...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !