Audit et commissariat aux comptes

Pages: 46 (11453 mots) Publié le: 16 mai 2012
Remerciements :




Avant de commencer ce mémoire, j’aimerais remercier toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à son accomplissement,
que ce soit les professeurs de l’université de bordeaux Montesquieu IV, les intervenants marocains de l’iscaf, et aussi tous les auditeurs du cabinet Coopers&Lybrand S.A Maroc qui ont su me motiver et me pousser vers l’avant.
Jeremercie spécialement les personnes suivantes sans lesquelles ce mémoire n’aurait jamais vu le jour :

Mr Abdelaziz El MECHAT Associé majoritaire et expert comptables commissaire aux comptes
Mr Moncef IZGHIOUER Manager et chef de missions
Mr Achraf LBRIGUI Sénior et assistant chef de missionsSommaire :





Introduction………………………………………………………………… p 5
I- l’audit et la normalisation comptables :
A- l’audit et ses différentes applications :
1/Historique …………………………………………………………… … p13
2/Les principaux types d’audits et auditeurs …………………………... p18
3/Les codes de déontologie professionnelle des auditeurs………….p23 B/L’organisationgénérale et le processus de normalisation
Internationale……………………………………………………………….p27
1/La structure et l’organisation des instances de normalisation ……… ..p27
2/LES NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES IAS /IFRS…p30
II/la mission d’audit :
1/les travaux effectués lors de mon stage ……………………………….p37
-a/La planification de la mission………………………………………………p38Le programme de travail……………………………………………………………..p41
Le contrôle du bilan d’ouverture de l’exercice d’entrée en fonction…………..p45
Le risque d’audit et ses composants………………………………………………..p47
b/L’évaluation des moyens de contrôle interne ……………………………p48
Nécessité de l’évaluation du contrôle interne par l’équipe d’audit………………p45
2/Caspratique traité lors d’une mission d’audit ………………………..p51
a/ établissement des Leads …………………………………………………..p53
b/ Circularisation des comptes……………………………………………….p58
c/Finalisation du travail d’audit ……………………………………………..p68
3/ Limites de l’audit et remarques personnelles…………………………p63
Conclusion……………………………………………………………………………….p67Introduction :




Le stage de de licence C.C.A s’inscrit dans le cadre de la finalisation et de la mise en pratique des notions acquises lors des trois années d’études au sein de cette formation.
Evidemment, cette filière est axée sur des matières techniques de la gestion des entreprises, et spécialement de la comptabilité et de la finance. Pour tenterd’employer au mieux ces outils de gestion, l’élève se doit de choisir un stage dont le mémoire et le lieu de déroulement en permettent la mise en évidence.
Ceci dit, il n’est toujours pas facile de cibler un thème de mémoire. Il s’agit d’un travail avant le travail, un véritable paradoxe! Effectivement, le mémoire et le rapport de stage demandent une période de réflexion préalable avant de se mettreà l’ouvrage proprement dit. Durant cette phase essentielle, c’est le choix du sujet, du tuteur ou du stage qui se décide. Ces décisions préliminaires sont fondamentales pour la suite des opérations;
On peut presque dire que le devenir du rapport ou du mémoire est pour une part déjà écrit. Au seuil du mémoire ou du rapport de stage, il m’appartient donc de me montrer vigilant.


Il ya aussi de quoi être désorienté par les exigences propres à ces deux exercices, et aussi à ceux des encadreurs , c’est pourquoi il m’a fallu dans cette première partie explorer (pour mieux les gérer) les contraintes du mémoire, un exercice aussi nouveau qu’enrichissant.
Au départ, une seule exigence : le mémoire doit faire progresser la connaissance dans la discipline étudiée. Au sein...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Audit externe/commissariat aux comptes
  • Auditeur
  • Commissariat aux comptes: audit du cycle ventes clients
  • Le commissariat aux comptes
  • Commissariat aux comptes
  • Le commissariat aux comptes
  • Commissariat aux comptes
  • Commissariat aux comptes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !