Baudelaire ELoge

719 mots 3 pages
Mise ene scène >Le 5 juillet 1857 parait un violent article du Figaro, qui tout à la fois assure une grande notoriété a Charles Baudelaire et le conduit devant les tribunaux. En août 1857, six mois après le procès de Madame Bovary (pour des chefs d'inculpation similaires: immoralité et obscénité), Baudelaire est condamné pour "offense à la morale publique, ... la morale religieuse et aux bonnes mœurs". Il est condamné à 300 francs d'amende et à la suppression de six poèmes.

Question >Il est donc pertinant de se demander si la condamnation pour une forme d'art peut-etre justifiable au sens morale ?

Division >Les arguments qui reviennent le plus fréquemment dans la polémique soulevée par la question sont l'offense à la morale religieuse et l'outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs . Précision de vocabulaire >D’abord précisons qu’une position justifiable doit s’appuyer sur des arguments défendables rationnellement. De plus, pour qu’une action soit justifiable au plan moral, elle doit être conforme à une valeur fondamentale, de portée universelle, et entraîner les meilleures conséquences possibles pour toutes les personnes en cause. La valeur qui selon moi correspond le mieux à ce critère est le respect de l'expression d'autrui à travers le travail de Baudelaire.

Enoncé de la proposition >Par conséquent, je ne pense pas qu'un procès au tribunal était forcément nécessaire.

Explication de la proposition >Cela ne signifie pas que les paroles immorales inscrites dans son œuvre étaient enrichissantes, je crois simplemement que ces poèmes aident à réfléchir. Ma position n'est toutefois pas absolue, dans la mesure où le recours au tribunal pourrait se justifier par son contexte historique ( censure forte ).

1er argument > Il est vrai que M.Baudelaire a consciement inscrit et abordé des thèmes contraires au respect des mœurs et de la religion. Cela ne signifie pas pour autant qu'il avait pour unique but de se rebeller mais bien au contraire je pense que

en relation

  • Baudelaire-eloge du maquillage
    1333 mots | 6 pages
  • Baudelaire-eloge du maquillage (1860)
    429 mots | 2 pages
  • 10 Baudelaire Eloge De Constantin Guys
    416 mots | 2 pages
  • Ecriture d'invention : éloge sur charles baudelaire
    318 mots | 2 pages
  • Le bon sens
    623 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    579 mots | 3 pages
  • A une mendiante rousse baudelaire
    937 mots | 4 pages
  • A une passante baudelaire
    780 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Fiches
    1429 mots | 6 pages