Baudelaire

1137 mots 5 pages
LA VILLE CHEZ BAUDELAIRE
LECTURE CURSIVE DES TABLEAUX PARISIENS / SEQUENCE 4
: OBJET D'ETUDE, LA POESIE
Thème essentiel des Fleurs du Mal
, La ville désigne toujours chez Baudelaire Paris
. Le poète y a d'ailleurs vécu la plus grande partie de son existence.
-> Biographie
: Baudelaire est né à Paris en 1821. De 1828 à 183
5, il habite Lyon avec sa mère et son beau-père. I l rentre à Paris en 1836. De 1858 à 1860, il va de do micile en domicile, déménage sans cesse, menant une vie de bohème dans différents quartiers. Après un séjour de deux ans en Belgique (1864 à 1866), il reviendra à Paris et y mourra dans une maison de santé.
-> Paris
: c'est le lieu de tous les possibles, lieu de ren contres infinies. Baudelaire est un "artiste voyeur
" de la capitale.
La ville est en train de changer : c'est le Paris d u second Empire, théâtre des grands travaux d' Haus smann (1853 à
1870).
I) PLACE DE LA VILLE DANS LE RECUEIL ET LA VIE ARTI
STIQUE DE L'EPOQUE
1) Un des nouveaux thèmes du XIX e => Thème qui commence à fasciner poètes et artistes
. Il apparaît d'abord dans le roman (Hugo : Notre-D ame de Paris paru en 1831, qui peint Paris au Moyen-Age ; les Mi sérables en 1862 (un an après les "tableaux parisiens") évo que le
Paris du XIX) è .
=> Thème clé de l'_uvre d'un peintre très admiré de
Baudelaire, Constantin Guys (1805-1892), dessinate ur et aquarelliste célèbre pour ses scènes de la mode et de la galanterie parisiennes. Baudelaire lui dédie le poème "rêve parisien". 2) Place du thème dans l'_uvre baudelairienne
Ce thème suit une lente maturation.
-> Tardif et à peine ébauché dans la première éditi on de 1857 : dans Spleen et idéal
, nous pouvons relever "le soleil",
"le crépuscule du soir", "le crépuscule du matin" ; dans Le vin
, nous avons "le vin des chiffonniers ».
-> Ajout des dix poèmes des Tableaux parisiens en 1861.
-> Autre poème en 1868, "recueillement".
Ce thème sera par la suite largement

en relation

  • Baudelaire
    986 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1584 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    1016 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1428 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1865 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    519 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    1359 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1235 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    368 mots | 2 pages