Benchmarking

315 mots 2 pages
[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

Il consiste a analyser et comparer des concepts, méthodes, outils, processus produits, et services divers à l’intérieur de sa propre entreprise. Ainsi les informations sont facilement accessibles et permettent des gains de performances immédiats.

[pic]

Même objectifs que le Benchmarking interne sauf qu’il n’a pas pour but d’analyser l’intérieur de son organisation mais l’organisation leader non concurrente du même secteur d’activité.

[pic]

Le Benchmarking concurrentiel a pour but d’analyser les concurrents directs. Il met ainsi rapidement en évidence tous les écarts de performances entre les concepts, méthodes, outils, processus, produits, services de l’organisation et ceux des concurrents.

[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

Pour mettre à profit les informations recueillies lors de l'étude, en particulier les écarts de performances entre les entreprises concurrentes et l'entreprise considérée, on utilise une courbe de synthèse appelée " Courbe en Z ".

[pic]

• La courbe de productivité moyenne : elle représente une courbe de réduction des coûts. En effet, la majorité des entreprises évoluent avec le temps et voient un gain de productivité sur le long terme. La courbe de productivité moyenne est donc une droite décroissante qui s’arrête au moment de l’étude benchmarking. • L’écart de benchmarking : A la fin de l’enquête le niveau de l’écart est connu. • La courbe de productivité future : le taux de productivité doit être au moins au niveau de celui des entreprises concurrentes.

Compréhension de l’écart
L’analyse de la courbe en Z permet de prendre conscience de l’ampleur de l’écart.
Le benchmarking montre qu’il faut, pour parvenir à des résultats supérieurs, procéder en permanence à des changements définis en fonction d’un objectif précis et bien compris. Il est indispensable aussi de s’informer régulièrement sur l’évolution des méthodes dans son domaine

en relation

  • Benchmarking
    2494 mots | 10 pages
  • Benchmarking
    1634 mots | 7 pages
  • Le benchmarking
    7514 mots | 31 pages
  • Le benchmarking
    7929 mots | 32 pages
  • Benchmarking
    9276 mots | 38 pages
  • Benchmarking
    2377 mots | 10 pages
  • benchmarking
    1200 mots | 5 pages
  • Le benchmarking
    603 mots | 3 pages
  • Benchmarking
    7525 mots | 31 pages
  • Benchmarking
    11276 mots | 46 pages