Berlin-genève

4722 mots 19 pages
Berlin-Genève
Gabriel Galice a frontière politique définit un territoire. Définir signifie 1) déterminer par une formule précise, 2) caractériser, 3) préciser l’idée de, 4) fixer les limites de, définir un lieu, un terrain, 1 une surface . Fernand Braudel : « Être logé, c’est commencer d’être. La France a eu très tôt des frontières, elle a eu très tôt son logement, avant même d’exister de façon formelle. Ces frontières héritées, conquises, reconquises, ont délimité un espace énorme s’il est, comme il convient, mesuré à la lenteur des communications d’autrefois. […] Le tout au prix d’un invraisemblable déploiement de forces, de patiences, de vigilance 2. » La frontière marque les différentes façons d’habiter. Habitare exprime, en latin, 1) avoir durablement, 2) habiter, occuper. Pour Norbert Elias, l’habitus national désigne l’autonomisation d’un peuple par rapport à ses voisins et l’interrelation entre le développement de la tribu et celui de l’État3. L’allemand connaît deux mots pour exprimer l’idée de patrie : die Heimat et das Vaterland. Heimat, de genre féminin, est du côté de l’affectif. Heim est le chez soi, proche du home anglais. Vaterland (Fatherland en
1. Le Grand Robert de la langue française, t. III. 2. Fernand Braudel, L’Identité de la France, Arthaud-Flammarion, 1986, I, p. 279. 3. Norbert Elias, Studien über die Deutschen, Frankfurt am Main, Suhrkamp, 1979.

L

89

Berlin-Genève Gabriel Galice

anglais) est, littéralement, le pays du père, de genre neutre. Les contours sémantiques bornent l’imaginaire et le symbolique4. Ce texte confronte les frontières interallemande et francogenevoise. « Et, si vous partagez mon goût personnel, être par-dessus tout sensible aux ruptures, donc aux zones frontières. […] Mon conseil donc : rechercher la divergence, le contraste, la rupture, la frontière5. » Une frontière indique, de part et d’autre, deux types de situations ; deux frontières signalent quatre séries de différences (quatre drapeaux…), de

en relation

  • Moyen age
    1302 mots | 6 pages
  • Candide
    3726 mots | 15 pages
  • Les huguenots de paris a berlin
    3470 mots | 14 pages
  • La Guerre Froide
    973 mots | 4 pages
  • Camille thomas
    469 mots | 2 pages
  • Andromaque
    15646 mots | 63 pages
  • Biogrphie a trous voltaire
    457 mots | 2 pages
  • résumé guerre froide
    2054 mots | 9 pages
  • Flux et résaux en europe
    5224 mots | 21 pages
  • cour des RI
    5292 mots | 22 pages