Biologie

295 mots 2 pages
Étymologie[modifier | modifier le code]

Portrait de Jean-Baptiste Lamarck, 1893
Le terme biologie est formé par la composition des deux mots grecs bios (βιος) en français « la vie » et logos (λογος) qui signifie « l'étude ».
Ce néologisme est créé au début du xixe siècle et de façon indépendante : en allemand par Karl Friedrich Burdach en 1800 et Gottfried Reinhold Treviranus dans son ouvrage Biologie oder Philosophie der lebenden Natur, publié à Göttingen en 1802 ; en français par le naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck dans ses Recherches sur l’organisation des corps vivants en 1802 :
« Tout ce qui est généralement commun aux végétaux et aux animaux comme toutes les facultés qui sont propres à chacun de ces êtres sans exception, doit constituer l'unique et vaste objet d'une science particulière qui n'est pas encore fondée, qui n'a même pas de nom, et à laquelle je donnerai le nom de biologie. »
Chez Lamarck on trouve, pour la première fois, une conception de l'être vivant qui reconnaît son originalité comparativement aux objets inanimés sans pour autant la faire déroger aux lois de la physique, contrairement à ce qu'avaient tendance à faire les vitalistes et les fixistes.
Le même Lamarck, bien avant de donner des cours de biologie en 1819, sépare dans son ouvrage Hydrogéologie, paru également en 1802, la physique terrestre en trois parties : la météorologie (étude de l'atmosphère) ; l'hydrogéologie (étude de la croûte minérale) ; la biologie (étude des corps vivants).
Les savants allemands, à l'appel de Treviranus, lancent les méticuleux inventaires de la flore et de la faune, réalisés par ceux qui, respectivement, se nommeront botanistes et zoologistes. Vers le milieu du xixe siècle, un intérêt pour les fonctions du vivant oriente la recherche biologique vers la

en relation

  • Biologie
    1557 mots | 7 pages
  • Biologie
    912 mots | 4 pages
  • Biologie
    4976 mots | 20 pages
  • Biologie
    5368 mots | 22 pages
  • Biologie!
    2073 mots | 9 pages
  • Biologie
    553 mots | 3 pages
  • La biologie
    507 mots | 3 pages
  • Biologie
    524 mots | 3 pages
  • Biologie
    732 mots | 3 pages
  • Biologie
    513 mots | 3 pages