Camille maupin

4211 mots 17 pages
Introduction

Le présent travail traitera de Félicité de Touches, Camille Maupin de nom de plume, figure inspirée de George Sand. Par son double prénom, Félicité et Camille, le narrateur annonce d'emblée au lecteur qu'il aura affaire à un personnage double qui se place entre les deux sexes.
Ce travail analysera d'abord ce personnage en tant que femme auteur, pour ensuite s'attacher aux ressemblances entre George Sand et Camille Maupin, mais aussi les contradictions qu'incarne Félicité des Touches à différents niveaux. Au niveau du genre tout d'abord, Félicité prend un pseudonyme masculin et est décrite à plusieurs reprises comme un homme. Contradiction également par rapport au monde traditionnel, catholique et royaliste de la Bretagne. Finalement, l'opposition qui existe entre Félicité et Béatrix, personnage éponyme du roman traité : elles se complètent l'une l'autre et ont chacune des traits de caractère antagonistes.

1. Camille Maupin, femme auteur

Camille Maupin, nom de plume de Félicité des Touches, est une des rares femmes auteur de son temps. En prenant un prénom masculin comme pseudonyme, Félicité veut être appréciée pour son talent, sans préjugés de genre, mais également se protéger du petit monde de Guérande et de la mentalité étriquée de son époque, qui en apprenant qu'elle est auteur, la mépriseraient.
Si nous ne parlons pas de femme écrivain mais bien de femme auteur, c'est que pour Balzac, ce ne sont pas deux termes synonymes et que Camille n'est pas un écrivain au même titre que le sont les hommes comme lui. Le talent d'auteur de Camille, n'est pas celui que le lecteur pourrait croire, il réside plus dans son art de manipulation que dans son écriture : « les romans que vous faites, ma chère, sont un peu plus dangereux que ceux que vous écrivez »[1], disait Béatrix. En effet, c'est la façon de manipuler par son langage qui démontre la très bonne maîtrise du langage de Camille et non pas seulement le fait qu'elle écrive des romans et des

en relation

  • Beatrix
    826 mots | 4 pages
  • Théophile gauthier
    317 mots | 2 pages
  • Honoré de balzac
    2531 mots | 11 pages
  • PARTCHASSE
    900 mots | 4 pages
  • Les personnages
    919 mots | 4 pages
  • Argumentation
    1006 mots | 5 pages
  • Theophile gautier
    3690 mots | 15 pages
  • Francais
    5302 mots | 22 pages
  • Homme ou femme fernande gontier
    3665 mots | 15 pages
  • Le roman
    6440 mots | 26 pages