Cap et soncas d'un produit

Pages: 18 (4296 mots) Publié le: 1 mars 2012
Les Hubbu du Fuuta-Jaloo (Guinée)

La première étude d’ensemble de ces mouvements de dissidence qui ont secoué le Fuuta-Jaloo au cours de la deuxième moitié du XIXè siècle est de moi ; sous forme de mémoire de diplôme d’études supérieures, soutenu en septembre 1971[1]. Le même sujet a été abordé par B. Barry dans une communication, publiée en décembre 1978, dans la revue d’histoire africaine,Afrika Zamani[2]. Dans son livre, La Sénégambie du XVè au XIXè siècle, B. Barry a eu l’occasion de revenir sur le sujet lorsqu’il a abordé l’histoire de la théocratie musulmane du Fuuta-Jaloo, cette fois-ci après avoir découvert mon mémoire[3]. Roger Botte s’est également intéressé à la question et a produit un article publié en 1988 dans la revue africaniste britannique, le Journal of AfricanHistory[4]. On peut, en plus, constater que bon nombre d’historiens ou anthropologues ayant travaillé sur le Fuuta-Jaloo ou sur les régions avoisinantes ont eu à rencontrer et à mentionner à titre secondaire, la question hubbu comme un des aspects importants de l’histoire de la région[5]. Parmi eux, certains ont consacré des monographies à des leaders lettrés classés, en histoire du Fuuta-Jaloo, dansla catégorie des dissidents[6]. Avant ces travaux de spécialistes, la plupart des administrateurs coloniaux, ayant fait office d’ethnologue ou d’historien de la Guinée française ou du Fuuta-Jaloo précolonial, ont, quant à eux, abordé dans leurs publications, de manière plus ou moins appuyée, l’avènement et le développement de ces mouvements sociaux et politiques auxquels a dû faire face la classedirigeante de l’état théocratique. L’archiviste française Marguerite Verdat a même consacré un « essai historique » au Ouali de Gomba, leader d’un de ces mouvements de dissidence contre le Fuuta-Jaloo[7]. Enfin, des Guinéens, souvent fonctionnaires à la retraite, originaires du Fuuta-Jaloo, particulièrement intéressés à l’histoire de leur pays natal, s’impliquent de plus en plus dans la diffusiondes traditions et chroniques de leur terroir, y compris sous la forme romancée : toutes ces contributions font mention de l’avènement tumultueux des hubbu, parfois avec des détails originaux[8].
Ce grand intérêt est, à lui seul, un indice qui ne trompe pas sur la grande place occupée par ces mouvements dans l’histoire du Fuuta-Jaloo. Pour saisir l’importance de cette question, il faut savoirqu’elle concerne l’une des principales contradictions internes qui ont déstabilisé l’état au cours de son existence. Pendant longtemps les chercheurs ont mis l’accent sur celles qui se passaient au sommet de l’état opposant entre eux les éléments de la classe dirigeante, à savoir : les querelles fratricides entre les deux partis (alfaya et soriya) pour le partage du pouvoir central, la lutted’influence entre l’almami et les membres des Conseils institutionnels de l’état et l’opposition entre la politique centralisatrice des almamis et l’aspiration autonomiste des chefs de province. Pour une société aussi hiérarchisée et inégalitaire que le Fuuta-Jaloo, il aurait été paradoxal que l’essentiel des luttes sociales et politique se déroule exclusivement au sein de la classe dominante. L’importance etl’originalité des mouvements de dissidence, connus localement sous le nom de mouvements Hubbu (du surnom de leurs animateurs), résident dans le fait qu’ils étaient animés et dirigés contre la classe dirigeante par les éléments dominés et exploités de la société.
On peut désormais dire, grâce aux travaux cités- publiés pour la plupart- qu’on connaît dans ses grandes lignes le rôle joué par cesdissidences dans l’histoire de la théocratie.
Cependant, eu égard à une étude d’ensemble du phénomène dans le temps et l’espace, aucun de ces travaux, à l’analyse, n’est exempt de lacunes. De ce point de vue, il suffit tant soit peu d’examiner les travaux- d’ailleurs peu nombreux- consacrés à titre principal à ce sujet. Mon propre travail, quoique conçu dans la perspective d’une étude...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etude d'un produit (cap soncas)
  • Exemple d'un tableau cap/soncas
  • CAP SONCAS
  • Cap soncas
  • CAP SONCAS
  • Cap soncas
  • Cap soncas
  • cap/soncas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !