Caricature

Pages: 13 (3096 mots) Publié le: 25 novembre 2012
L'art de la Caricature
en Allemagne En France en Angleterre

La Satyre graphique

La caricature (de l’italien caricature, charger) est l’expression la plus évidente de la satire dans le graphisme, la peinture et même la statuaire. Elle fut longtemps confondue avec les manifestations du grotesque, mais depuis la fin des années 1950 on a cherché à préciser son domaine.
Dans lacaricature, il convient de distinguer le portrait en charge, qui utilise la déformation physique comme métaphore d’une idée (portrait politique) ou se limite à l’exagération des caractères physiques (portraits d’artistes) et la caricature de situation, dans laquelle des événements réels ou imaginaires mettent en relief les mœurs ou le comportement de certains groupes humains.
Pour comprendre l’essence dela caricature, il est nécessaire de confronter les conceptions esthétiques et humaines de l'antiquité à nos jours.


Les Sociétés Grecques et romaines


La caricature remonte à la plus haute antiquité, ou tout au moins à l'époque où les arts du dessin eurent fait quelques progrès.
On peut supposer que les sociétés, où la recherche des critères de la beauté était proposée comme but auxartistes, contenaient en elles la possibilité de voir naître une antithèse. Les sociétés grecque et romaine semblent avoir réuni les conditions d’une telle éclosion. Elles ont sans doute connu l’une et l’autre la caricature, fût-ce à l’état embryonnaire. La Grèce a eu un caricaturiste, Pauson, dont le nom est cité par Aristophane et Aristote. Des graffiti retrouvés sur les murs de Pompéi paraissentconfirmer ce point de vue.
On a trouvé des caricatures peintes sur des vases grecs et sur les murailles d'Herculanum et de Pompéi, on en a même, rencontré dans les ruines de l'ancienne Égypte.Comme spécimen de la caricature romaine, citons celle de Jésus crucifié, peinte sur une murailles du palais des Césars, au Palatin, découvert en 1856 et conservée au musée Kircher, à Rome ; c'est une satirecontre les premiers chrétiens.


Pendant le Moyen âge


la caricature s'exerça dans les sculptures extérieures et intérieures des églises, et aujourd'hui encore il n'est guère de cathédrales dont les portails, les tours, les ornements, notamment les miséricordes des stalles, ne mettent en évidence des personnages grotesques, des animaux fantastiques et symboliques, des allégories de tout genreplus ou moins bizarres.
Dans l’art du Moyen Âge, la figure humaine est associée à un ordre universel. Beauté et laideur sont hiérarchiquement représentatives des vertus et des vices qui, du haut en bas de l’échelle des valeurs, lient les deux infinis que sont le Ciel et l’Enfer. Leur signification est d’ordre métaphorique. Le choix que peut faire l’artiste d’une partie de cet ensemble n’estjamais exclusif. Au contraire, chaque «coupe» qu’il opère exalte l’ensemble du système, qu’il soit théologique ou alchimique. Le Moyen Âge vit sur un abîme où les formes proliférantes qui couvrent les surfaces d’un réseau serré de représentations divines, humaines, animales et végétales n’ont pas d’existence permanente assurée. Leur rapport analogique les rend, à chaque instant, capables demétamorphoses. La parodie constitue une manœuvre conjuratoire pour prévenir la «chute» possible (le roi et son bouffon, la fête des fous où la messe est tournée en dérision).


Pendant la Renaissance


Il en va tout autrement à partir de la Renaissance, quand l’homme devient «la mesure de toute chose». La séparation progressive de l’activité artistique en genres bien définis (sacré et profane,portrait, paysage, nature morte) sont autant de réductions du champ de la représentation en objets particuliers d’appréciation ainsi qu’en objets économiques. C’est donc à une rupture du fondement architectural de l’œuvre d’art que l’on assiste. L’homme, de sujet migrant dans l’univers des formes, devient son propre objet. Le problème de la forme en tant que permanence, et celui de la fidélité au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La caricature
  • Caricature
  • La caricature
  • caricature
  • La caricature
  • La caricature
  • Caricature
  • Caricature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !