Cas sanibel

4460 mots 18 pages
DESS Contrôle de Gestion Sociale – www.desscgs.free.fr

Stratégie

SANIBEL

JOUBIOU Sébastien
TALBOT Gaëlle

Cas Sanibel

INTRODUCTION

L’entreprise Sanibel, est une société implantée en Bourgogne spécialisée dans la farication des éléments de salle de bain.
Cette société, dont la moitié de son chiffre d’affaire se fait à l’exportation (Allemagne, Pays-Bas et le Moyen Orient), emploit 380 personnes dont 295 en atelier de fabrication et 85 dans les services logistiques, administratifs et contentieux (fonctions supports)

Sous l’impulsion conjuguée de son service marketing et de son bureau d’étude, l’entreprise Sanibel est en train d’évoluer sur le plan technologique : après avoir utilisé exclusivement l’émail pour la fabrication des éléments de salle de bain, la société utilise maintenant l’inox pour les lavabos, et des plastiques transparents de différentes couleurs pour les baignoires.

En mars 2000, Bernard MEYER est nommé DRH de la société Sanibel et affiche son ambition est d’instaurer un management participatif et de donner à tous les employés une chance égale de se former et de progresser.

Se pose alors dans l’entreprise, le problème de la formation et plus précisément de la mise en place d’un plan de formation.

Afin de mieux cerner les enjeux liés à la formation, il faut d’abord faire un détour par le cadre législatif de la formation au sein de l’entreprise.

Dès le 20 avril 1792, devant l’Assemblée législative, Condorcet souhaitait que la formation des adultes ne soit pas moins importante que celle des enfants.

Mais ce n’est qu’au lendemain de la 1ère guerre mondiale que la première disposition concrète relative à la formation a été prise : il s’agit de la loi ASTIER de 1919 qui organisait l’apprentissage.

La législation actuelle de la formation professionnelle a été structurée en 3 étapes : - une étape d’expérimentation marquée par la loi du 3 décembre 1966 pose un nouveau principe de droit social : «le droit des

en relation

  • management
    68079 mots | 273 pages