Catulle et Sappho

1932 mots 8 pages
Catulle 51 & Sappho 31

"Celui-là me parait être l'égal d'un Dieu...". Ce début de poème écrit pas la poetesse grecque Sapho à vu de n'ombreux auteuRs s'attaquer à sa traduction Au total, plus d'une centaine de traductions, imitations, adaptations en ont depuis la Renaissance été faites en français32 : Belleau, Ronsard, Amyot, Malherbe… Boileau , Racine s'inspire du poème dans Phèdre (acte I, scène 3) en 1677.
Sappho était une poète originaire de l'île de Lesbos ayant vécu aux VIIe siècle et VIe siècle av. J.-C. Elle était, un plus d'être poète, enseigne à un groupe de jeunes filles l'art et la poésie. Comme pour la plupart des poètes antiques, son œuvre ne nous est parvenue que de façon très fragmentaire.
Catulle était un poète romain ayent vécu au 1er siècle av JC. Il mène une vie d'homme oisif, cultivé et fortuné en contact régulier avec des grands de son époque tels que Jules César ou Cicéron. Il écrivit de nombreux poèmes en Latin, 116, sans leur donner de titre. C'est pourquoi, le poème étudié s'appelle "poème 51".
Le poème 51 est une traduction, ou plutôt une version du poème 31 de Sappho, plus connu sous le nom de l"Ode à l'aimée ou "L'égal des dieux". Par convention, une traduction ou version, se doit d'être au plus proche de son original. Nous verrons
Comment un poème et sa version peuvent exprimer deux visions très différentes?

N.B: Les textes étudiés ici sont des traductions par G.Lafaye pour le poème de Catulle et T. Reinach et A. Puech pour le poème de Sappho.

I- Deux poèmes à l'apparence similaire
a) Même formalités
b) Même fond.

II Des affectations différentes:
a) Sappho entière
b)Catulle modéré III Deux visions de la poésie
b) Des fins opposées
c) Une vision personnelle

I- Deux poèmes à l'apparence similaire
a) Même formalités:
- Les deux poèmes comportent le même nombres de strophes: Quatre.
- Des Strophes Sapphiques.
La strophe sapphique une forme de versification crée par Sappho au VIe siècle av. J.-C.

en relation

  • Analyse du texte poeme de catulle
    2840 mots | 12 pages
  • Carl Orff
    314 mots | 2 pages
  • Anthopologie
    3118 mots | 13 pages
  • En littérature, il ne faut pas faire le beau
    1255 mots | 6 pages
  • Les fleurs du mal
    1579 mots | 7 pages
  • Les droits de l'homme et la democratie
    14014 mots | 57 pages
  • Éloge et élégie
    17589 mots | 71 pages
  • La femme dans le monde méditerranéen ii. la femme grecque
    89626 mots | 359 pages
  • Types de poésies
    7345 mots | 30 pages
  • Dissert'
    95680 mots | 383 pages