Cause de blocage du processus de democratisation en afrique

1729 mots 7 pages
Les causes du blocage du processus de démocratisation en Afrique subsaharienne
Pourquoi dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne des élections transparentes et l’alternance démocratique par la voie des urnes semblent-elles impossibles à un moment d’opportunité historique où les pouvoirs politiques africains pourraient profiter du nouvel ordre mondial pour se réapproprier pleinement leur destin politique comme semblent savoir le faire les Nord-Africains ? Le problème de la transparence des élections et de l’alternance démocratique du pouvoir par la voie des urnes en Afrique subsaharienne relève-t-il de causes matérielles ou de causes psychologiques morales et politiques ? Existe-t-il une solution pour sortir définitivement du cycle de la manipulation des constitutions, de la monopolisation du pouvoir politique, de la fraude électorale, du boycott des élections et de la contestation des résultats électoraux ?
En Afrique sub-saharienne, trois phénomènes colorent le soubresaut démocratique en lui donnant une tonalité particulière : la défiance généralisée entre le pouvoir et l’opposition qui se décline sous la forme du boycott des élections et de la contestation des résultats, la violence qui s’appuie bien souvent sur la fraude électorale, et le caractère généralement ethnique du vote. De la Côte d’Ivoire à la République démocratique du Congo, en passant par le Gabon, le Cameroun, la Guinée, le Togo le Benin, le Kenya ou le Zimbabwe, les élections sont boycottées et leurs résultats sont contestés. Leur transparence est mise en question. Lorsqu’elles sont, en de rares cas, comme en Côte d’Ivoire, favorables aux partis d’oppositions, le parti au pouvoir refuse de reconnaître sa défaite. Les exceptions au Niger, en Zambie, à São Tomé et au Cap-Vert, ne font que confirmer la règle générale. Au Soudan par exemple, l’unité politique du pays a été brisée par le séparatisme provoqué par les conflits confessionnels et le mépris racial hérité de l’esclavage interne. Les

en relation

  • Nation et etat
    5665 mots | 23 pages
  • Plan de finances publiques
    7076 mots | 29 pages
  • Documents
    8101 mots | 33 pages
  • L’algérie, l’union du maghreb arabe et l’intégration régionale
    16566 mots | 67 pages
  • Mlas
    5461 mots | 22 pages
  • Droit constitutionnel et changement de politique au togo et au bénin
    10473 mots | 42 pages
  • Démocratie à adopter dansles pays en voie de développement
    3363 mots | 14 pages
  • Les sous sols africains
    4445 mots | 18 pages
  • La démocratie au bénin
    13004 mots | 53 pages
  • l'onu
    3212 mots | 13 pages