CHAPITRE 4 CORRIGE SITUATIONS 1 2 3 ET 4 1

1107 mots 5 pages
CHAPITRE 4 : LA GESTION DES FLUX DE TRESORERIE

SITUATION 1 :

Question 1 : Modes de règlement :
–chèque ;
–effet de commerce ;
–virement ;
–prélèvement ;
–carte bancaire ;
–espèces.

Les différences entre chaque mode de règlement peuvent s’expliquer selon les caractéristiques suivantes :

–type de clients concernés (entreprise, particuliers)
–risque d’impayé : très fort avec le chèque, faible avec la carte bancaire ;
–dépendance au courrier : forte avec le chèque par exemple ;
–maîtrise de l’échéance : caractéristique des effets de commerce ;
–possibilité de mobilisation pour obtenir des crédits caractéristique des effets de commerce;
–coûts : en tenant compte de l’ensemble des frais subis par l’entreprise.

Question 2 :Le coût des modes de paiement est le suivant :

•Les effets entraînent un coût de 5,70 € par effet encaissé.
Pour 200 effets encaissés, cela aboutit à un coût annuel de 1 140 €.

•Le chèque correspond à un coût d’escompte de 2% des sommes encaissées, soit 2% × 160000 = 3200 €.
Il faut ajouter les frais d’assurance de 1% du total encaissé soit 1600 € de plus.

•La carte 4 fois permet de différer une partie du paiement pour le client. La banque prélevant 3,3% des sommes faisant l’objet du paiement différé soit les trois quarts du montant encaissé. Il faut également inclure dans le coût la location du terminal de paiement soit :
28 € × 12 mois = 336 € ;
3,3 % × 75000 × 3/4 = 1 856,25 €.
Le total représente bien 2 192,25 €

•Le paiement par carte bleue représente un coût d’escompte soit 2%×600 000 € = 12 000 €.
Les frais de locations s’élèvent à 12 mois×10 €= 120 €
La commission bancaire est de 1% des transactions soit 6000 €.
Le total est bien égal à 18120 €

Question 3 :

Accorder un délai à un client a pour conséquence pour l’entreprise de ne pas disposer des sommes dans ses propres comptes. Ainsi le décalage que l’entreprise subit lui génère un besoin qu’elle doit financer, pour faire face à ses propres dépenses. À cela

en relation