Chapitre xxiv du capital

882 mots 4 pages
Les origines du capitalisme

Introduction :
Le début du chapitre XXIV tiré du Capital de Marx a pour objet de comprendre les origines du capitalisme. Pour cela Marx se place dans un cadre d’analyse socio-économique. Son but est de savoir comment d’une économie de type féodal l’on est arrivé au système capitaliste. Le mode de production féodal est basé sur les échanges marchands ( a-m-a’-m’) et un morcellement de la propriété des moyens de production. A l’inverse le mode de production capitaliste (a-m-a’ avec a’>a) concentre cette propriété dans les mains d’une minorité.
Or comment cette « élite laborieuse» écrit Marx dans le texte s’est elle appropriée le monopole des moyens de production ? Voilà le cœur du problème que Marx va expliquer par un concept : l’accumulation initiale ou primitive du capital
Dans une première partie on présentera la définition marxienne de l’accumulation initiale du capital et le mythe des classiques qui fut créé pour expliquer l’émergence du mode de production capitaliste. La seconde partie traitera de la vision marxienne à propos de l’émergence du mode de production capitaliste.

1) Le principe de l’accumulation initiale
Pts clés :
Chez Marx, l'accumulation se définit comme « la transformation d'une fraction du surplus social (le profit) en forces productives nouvelles ». On aboutit à un cercle v
Mythe des classiques : - « élite laborieuse », les futurs détenteurs des moyens de production
- « canailles fainéantes », les futurs prolétaires

2)Le point de départ de l’accumulation initiale selon Marx

L’obtention de cette accumulation primitive ne s'est pas passée de façon idyllique, grâce à la vertu de quelques personnes, comme le présente le mythe des classiques défini par Matthieu, mais grâce à la violence. Pour que débute le processus de transformation d’argent en capital, il faut que deux sortes de propriétaires de marchandises très différents se rencontrent. D’un côté, il y a les propriétaires d’argent, de moyens de

en relation

  • De l'esprit des lois (1758)
    6374 mots | 26 pages
  • C-pro
    2283 mots | 10 pages
  • Le dernier jour d’un condamné de victor hugo
    3181 mots | 13 pages
  • Compatibilité du régionalisme et du multilatéralisme : Le cas de l’ALENA
    25818 mots | 104 pages
  • Analyse d’une des principales sources du droit islamique : le coran
    6864 mots | 28 pages
  • Le reglement des différends à l'omc
    32291 mots | 130 pages
  • Docx
    1319 mots | 6 pages
  • Résumé rouge et noir
    1656 mots | 7 pages
  • Résumé Thérèse Raquin
    1495 mots | 6 pages
  • Condottieri et troupes mercenaires selon Machiavel
    3685 mots | 15 pages