Chapitre4 histoire

2157 mots 9 pages
La Chrétienté Médiévale (XIe-XIIe) |

-Dans la société médiévale qui est à 95% rurale et paysanne, dominée politiquement par les seigneurs. Les hommes d'églises ont un rôles clé, celui de prier pour le salut de la communauté des chrétiens.
-L' Europe entre le XIe et XIIIe siècle, apparaît très morcelée politiquement.
-L' Europe du point de vu religieux, apparaît marqué par le fait chrétien.

Peut-on considérer le christianisme comme un facteur d'unité au sein des sociétés médiévales européennes ?

I. Vivre en chrétien.

Étude de cas : la Cathédrale d'Albi et l'expression de la foi chrétienne au Moyen-Age.

A) Le message chrétien, un message de salut.

-A l'intérieur de cette cathédrale, on a représenté avec des statues des éléments essentiels de la foi chrétienne (Marie qui est une jeune femme juive qui dans la foi chrétienne a donné naissance au Christ, fils de Dieu ; un Apôtre, c'est-à-dire un des compagnons du Christ ; et au centre, le Christ crucifié, dont le sacrifice est sensé racheter les pêchers des hommes et ainsi leur ouvrir la route du Paradis.
-Ainsi le christianisme est une religion du salut.
-Les hommes croient que à la fin des temps à lieu le jugement dernier. Les personnes ressuscitent, puis sont jugées. Suivant ce que l'on a fait on va soit au Paradis soit aux Enfers. Si, on a fait des bonnes actions, aidé par le clergé = intercesseur, on va au Paradis. Si on a fait des mauvaises actions, aidé par des démons, on va aux Enfers, où on est torturé par des démons affreux (les gargouilles représentent les démons pour faire peur aux chrétiens). Il faut également, savoir que les chrétiens croient en la vie éternelle après la résurrection (éternité aux Enfers ou éternité au Paradis).
-Ceux qui peuvent se retrouver en Enfer sont par exemple : des femmes luxurieuses (prostituées par exemple), des avares, des gourmands... Ces images de l'Enfer, hantent les chrétiens.
-La vie du chrétien est donc un combat pour le salut et la vie

en relation

  • brevet
    824 mots | 4 pages
  • Dernier jour d'un condamné
    1689 mots | 7 pages
  • Resumé
    311 mots | 2 pages
  • Résumé dernier jour d'un condamné
    1658 mots | 7 pages
  • Popo
    1844 mots | 8 pages
  • Le jour du dernier condamné
    2410 mots | 10 pages
  • Auteur
    2835 mots | 12 pages
  • Fiche personnage, nana d'emile zola
    851 mots | 4 pages
  • Le dernier jour d'un condamne
    2320 mots | 10 pages
  • L3 science de l'education
    1013 mots | 5 pages