Charlemagne

Pages: 9 (2098 mots) Publié le: 30 septembre 2012
LE COURONNEMENT DE CHARLEMAGNE



BIBLIOGRAPHIE :
• Charlemagne, de Bernard Ribémont et Isabelle Durand-Le Guern.
• Les Carolingiens, de Christian Bonnet et Christine Descatoire.
• Charlemagne, de Jean Favier.


Le corpus de quatre textes relate le couronnement de Charles Ier, avec, cependant, des points de vue diamétralement opposés. Le premier texte,les Annales royales, est une chronique, rédigée par des clercs francs entre 741 et 829. Ce texte regroupe la majeure partie des informations que nous ayons, notamment en ce qui concerne les campagnes et la politique extérieure du souverain, il est considéré comme une source officielle. Le texte suivant, les Annales de Lorsch, est un ensemble de chroniques, tenues par Ricbod, l’archevêque de Trêves,paru en 803. Le troisième texte, est un extrait du Liber Pontificalis, biographie des différents papes et de leurs actes officiels, œuvre écrite d’après les volontés du Saint Siège. Le dernier extrait provient de la biographie officielle des Carolingiens commandée par Louis le Pieux, et composée par Eginhard, Vita Karoli. Après avoir conduit le royaume franc à son apogée, Charles Ier se dirigevers la consécration de son pouvoir, se faisant couronner empereur, le 25 décembre de l’an 800. Ainsi, le pape Léon III, procède en ce jour sacré de Noël, en la basilique Saint Pierre de Rome, à l’avènement de Charlemagne. Les quatre œuvres visent un large lectorat, en effet, les deux premiers textes sont des annales, relatant des évènements divers, de surcroît, la Vita Karoli, ne vise pasparticulièrement de lectorat puisque cette œuvre est une commande d’un des fils de Charlemagne, en la personne de Louis le Pieux. Il en va de même du Liber Pontificalis, document officiel du Saint-Siège.
Comment peut-on expliquer que les points de vue divergent autant sur un évènement d’une si grande ampleur, qu’est le couronnement de Charlemagne ?
Les textes montrent à quel point la relation entreCharlemagne, l’Eglise et la foi chrétienne est confuse et alambiquée. Malgré les différents points de vue, le couronnement de Charlemagne reste l’avènement d’un véritable mythe.

Les trois premiers textes sont l’œuvre de clercs et d’hommes d’Eglise. Ainsi, leur vision reste dans la lignée de celle voulue par le pontife, Charlemagne devient empereur grâce à Léon III, lui donnant le titre d’empereur.Cependant, le point de vue donné par Eginhard est tout autre, en aucun cas Charles Ier ne voulait de ce titre.

Dès 771, Charles Ier, prend les rennes du royaume franc, légué par son père Pépin le Bref. Ainsi, Charles reste dans la lignée de son père, en étant un roi très pieux. Le roi opte pour la foi la plus juste, la plus orthodoxe possible, ne manquant aucune messe, ni prière quotidienne.Comme nous le montre les Annales royales, aux lignes 15 et 16 : « […] après avoir prié, pour entendre la messe devant la confession de bienheureux Pierre apôtre». En effet, le souverain attache tout au long de son règne une importance capitale à la religion chrétienne. Il établit la dîme, c’est-à-dire l’impôt versé aux clercs, mais également de nombreuses lois, portant sur les connaissances desprêtres. Ces lois étaient notamment destinées aux territoires récemment christianisés, comme le territoire saxon, dont la conquête s’est déroulée de 781 à 788, celui des Alamans, ou encore comme la Bavière, annexée en 788. Il insiste également sur l’éducation des clercs, sur la langue à adopter, qui est le latin, les langues germaniques étant proscrites. Mais Charles Ier fait également bâtir desédifices religieux, comme la chapelle d’Aix, construite en 798, et dont le nom fut modifié en « Aix-la-Chapelle ». De surcroît, cette piété semble être reconnue par tous, comme le prouve l’extrait du Liber Pontificalis aux lignes 4 et 5 : « A Charles très pieux ». La mission d’expansion et de renforcement de la foi ne peut de faire que par un homme d’une extrême piété. Celle-ci est visible dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charlemagne
  • Charlemagne
  • charlemagne
  • Charlemagne
  • Charlemagne
  • charlemagne
  • Charlemagne
  • Charlemagne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !