Charles baudelaire

337 mots 2 pages
Vie et œuvres de Charles Baudelaire *(1821-1867*) Son enfance Il vient d’un milieu bourgeois, mis en pension à Louis Le Grand (bonnes études). Il mène une vie de bohème de 1839 à 1841 (vie insouciante en marge de la société sans règles ni discipline). Il est révolté contre sa famille bourgeoise. Il fréquente les milieux artistiques. Il voyage à l’Ile Maurice (1841-1842) qui l’éveille à l’exotisme et à la poésie sur le thème de la mer (thème qui reviendra très souvent dans ses œuvres). Puis il mène une vie de luxe et de pauvreté. Il touche son héritage paternel et devient un dandy (excentricité dans la manière de ses vêtir). Par la suite, il redevient très pauvre, sa famille lui retire l’usage de ses biens et sa poésie ne suffit pas pour le maintenir. Son œuvre Baudelaire critique d’art Il écrit des comptes-rendus (salons d’exposition ou de peinture) Baudelaire traducteur Notamment les Nouvelles extraordinaires d’Edgar Allan Poe Baudelaire poète *Les Fleurs du mal (**1857-1861)** qui a fait scandale (procès pour immoralité) notamment pour un poème consacré à l’homosexualité féminine Les Lesbiennes. En **1864,** Poèmes en proses (oxymores puisque la poésie s’oppose à la prose) paraît. La **prose* est une forme moderne née au XIXe siècle. Baudelaire est le premier à avoir valorisé cette forme nouvelle d’écriture. *Les Fleurs du mal : Ce titre est un **oxymore* qui réunit deux mots opposés. Les fleurs évoquent la beauté, la fraîcheur alors que le mal évoque quelque chose de laid, soit la méchanceté, soit la souffrance. Baudelaire explique dans la préface qu’il a voulu « extraire la beauté du mal », c’est-à-dire qu’il part de la laideur pour en faire quelque chose de beau grâce à la musicalité de ses vers. L’exemple le plus clair qui illustre ce projet « La Charogne » (cadavre d’animal mourant). Baudelaire essaie d’en faire un beau poème. Le recueil comprend plusieurs sections (« Les tableaux parisiens

en relation

  • Charles baudelaire
    1112 mots | 5 pages
  • Charles baudelaire
    1978 mots | 8 pages
  • Charles baudelaire
    821 mots | 4 pages
  • Charles baudelaires
    562 mots | 3 pages
  • Charles baudelaire
    787 mots | 4 pages
  • Charles baudelaire
    319 mots | 2 pages
  • Charles baudelaire
    1577 mots | 7 pages
  • Baudelaire, charles
    802 mots | 4 pages
  • Charles baudelaires
    563 mots | 3 pages
  • Charles baudelaire
    2061 mots | 9 pages