Charles perrault

Pages: 6 (1416 mots) Publié le: 19 novembre 2012
Charles Perrault, né le 12 janvier 1628 à Paris où il est mort le 16 mai 1703, est un homme de lettres français, resté célèbre pour ses Contes de ma mère l’Oye. Il est auteur de textes religieux, chef de file des Modernes dans la Querelle des Anciens et des Modernes. Charles Perrault a ete l'un des grands auteurs du xviie siècle. L'essentiel de son travail consistait en la collecte et laretranscription de contes issus de la tradition orale française.
Charles Perrault est né dans une famille bourgeoise. Il est le dernier d’une famille de sept et il aura également un frère jumeau, François, mais celui-ci meurt en bas âge, à 6 mois.
Il fait des études littéraires brillantes au collège de Beauvais à Paris il a quitte la classe à la suite d’une discussion avec son professeur, encompagnie d’un de ses camarades. Tous deux décident de ne plus retourner au collège,et ils commencent a etudier la litterature des auteurs sacrés et profanes, des Pères de l'Église, de la Bible, de l’histoire de France, faisant de tout des traductions et des extraits. Dans cette periode il écrit les Murs de Troie ou l’Origine du burlesque.
en 1651 après avoir obtenu sa licence de droit, il s’inscrit aubarreau mais, s’ennuye et il entre en qualité de commis chez son frère qui était receveur général des finances.
Perrault était une personne qui voulait essayer tous les genres , il a essaye au genre galant avec Dialogue de l’amour et de l’amitié (1660) et Le Miroir ou la Métamorphose d’Orante . le 27 janvier 1687, il ecrit un poème intitulé : le Siècle de Louis le Grand. Ce poème, où Perrault,parlait avec assez peu de respect d’Homère, de Ménandre et d’autres auteurs classiques importants. Perrault, qui sera le chef de file des partisans des Modernes, y explique l’égalité nécessaire entre les différents âges par une loi de la nature .
dans son Apologie des femmes, qui est publiee en 1694, pour répondre à la satire de Boileau contre les femmes. Les deux ennemis furent réconciliés, en1700 et leur querelle fut continuée par d’autres écrivains.
Perrault avait commencé en 1696 et termina en 1701 un ouvrage intitulé les Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle (2 vol. in-fol.), recueil de cent deux biographies, courtes, précises et exactes, accompagnées de magnifiques portraits gravés.
Mais ce qui a fait Charles Perrault, populaire ce n’est ni cette richepublication, ni ses discussions littéraires, c’est le petit volume intitulé Contes de ma mère l’Oye, ou Histoires du temps passé (1697, qu’il publia sous le nom de son jeune fils, Perrault d’Armancourt.

Chronologie des editions
En 1691, Perrault publie une « nouvelle » en vers :
La Marquise de Salusses ou la Patience de Griselidis
La Belle au Bois Dormant
En 1693, il publie un premier « conte envers » dans le Mercure galant6 :
Les Souhaits ridicules
En 1694, il réunit dans une même édition7 les deux œuvres précédentes et y ajoute une troisième histoire, deuxième « conte en vers » :
Peau d’Âne
En 1696 paraît dans le Mercure galant un conte en prose : La Belle au bois dormant.
L’année suivante, sort de chez Claude Barbin un volume intitulé Histoires ou Contes du temps passé (1697). Cevolume contient les huit contes en prose suivants :
La Belle au bois dormant
Le Petit Chaperon rouge
La Barbe bleue
Le Maître chat ou le Chat botté
Les Fées
Cendrillon
Riquet à la houppe
Le Petit Poucet

Le chef-d’œuvre de Perrault
En 1683, Perrault, ayant perdu à la fois son poste à l’Académie et sa femme, décide de se consacrer à l’éducation de ses enfants et écrit les Contes de mamère l’Oye (1697).
Il meurt le 16 mai 1703 dans sa maison de la rue de l'Estrapade sur la Montagne Sainte-Geneviève et est inhumé le lendemain en l'église Saint-Benoît-le-Bétourné en présence de son fils Charles Perrault12.
Son recueil intitulé Contes de ma mère l’Oye, où les contes sont à la fois d’inspiration orale (la « Mère l’Oye » désigne la nourrice qui raconte des histoires aux enfants)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Charles Perrault
  • Charles perrault
  • Charles perrault
  • Charles Perrault
  • Charles perrault
  • Charles Perrault est l
  • Charles perrault
  • CHARLES PERRAULT

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !