Cirque à l'école ...l'école du cirque.

Pages: 5 (1008 mots) Publié le: 17 décembre 2010
Les ADC : pourquoi et comment

Stage Arts du Cirque

Accueil fiche 1

Présentation du matériel : règles de sécurité et d’utilisation du matériel,
Règles de fonctionnement : 4 groupes de 4 à 6 en Equilibre et Jonglerie
( de …expérimenter à …enrichir son patrimoine moteur pour « réaliser une prouesse » (niv1),
( structurer les apprentissages, jouer avec les variables did,chorégraphier à l’aide de contraintes, être acteur de son numéro, présenter son travail (niv2).

Pratique individuelle 

|Rotation pour les groupes (G1, G2, G3, G4) |Ateliers (J1= jonglerie 1, E2=équilibre 2, etc.) |
|G1 = Equilibre 1, Jonglerie 1, E2, J2 |J1 = balles/ballons, foulards, diabolo ||G2 =J1, E2, J2, E1 |J2 assiettes, bâton du diable, anneaux |
|G3 = E2, J2, E1, J1 J |E1 = pedalgo 4 roues, 2 roues acrobatiques  |
|G4 = J2, E1, J1, E2 |E2 = boule, rolla bolla|

Pause

Introduction

Pourquoi les ADC ? 1° = Activité émergente :
- réponse institutionnelle
EPS 2nd degré ( Atelier de Pratique Artistique (collège et lycée), bac A avec option Cirque
EPS 1er degré ( Programmes de l’Ecole Primaire 2002 : Activité de Cirque ; classes à PAC Cirque
- réponse du terrain 
depuis plusieurs années, pratique réelledans les classes, réelle demande de formation (cf. stage, AP)
Faire découvrir les ADC pour permettre aux enseignants de mener des cycles d’apprentissages avec leurs élèves

2° = activité très mobilisatrice :

C1 à C3 pratique possible

C1 C2 C3

Forte possibilité pluridisciplinaire/spectacle :

Expression écrite ( affiches, lettres, invitations, écriture descénario, d’histoires ; Lecture ( contes, textes documentaires, articles de presse ;
Arts Visuels ( décors, maquillage ;
Math ( gestion de budget, de temps, d’espace, réalisation de plan, problèmes liés au nb d’objets, d’enfants, d’activité, de numéro, etc.

Pas de connotation fille/garçon

Pas de « niveaux » pré-établis

3° = Activité Physique Artistique ; AP sans S

compétences motricespropres à l’EPS : habileté, virtuosité, force, souplesse, coordination, etc.
compétences artistiques : expression, communication, esthétisme, beau, original, risque

AP sans S : - l’évaluation ne se fait pas en référence à une norme (temps, points) ou à des victoires et défaites, mais par la participation à un spectacle où chacun crée et prend sa place

- pas de notion de règle à respecterdu jeu (dans la création, vers la prouesse, l’original), pas d’arbitrage, de résultat immédiat

- l’individu est plus centré sur le plaisir qu’il retire de sa pratique personnelle et de la satisfaction de répondre à un désir (narcissique ?) d’être vu, et qui est assouvi dans sa dimension Acteur/Spectateur

- on n’est plus dans la culture de jeux sportifs d’affrontement mais dans la pratiqued’APEx où l’individu recherche à vivre des sensations. Il pratique, cherche à partager des émotions avec d’autres pratiquants conçus comme des partenaires plus que comme des adversaires (en réf. à l’EPS traditionnelle –idem pour les « sports » de glisse, de sensation : saut à l’élastique, rafting, acrobranche, hydro-speed, canyoning).
Permet de placer les enfants en situation de réussitepuisque l’engagement est fonction des possibilités des pratiquants et des émotions nées de la pratique et non de l’opposition entre les participants.
Activité propice à la création :
- expression de soi même
- création de son n°, de son scénario, possibilité de créations débridées (cf. cirque contemporain)

Analyse de l’activité

Enjeux :
Permet de traiter la composante artistique de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • cirque à bayen
  • Cirque
  • le cirque
  • Cirque
  • Le cirque
  • cirque
  • Cirque
  • Cirque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !