Classicisme

424 mots 2 pages
Le classicisme est un mouvement littéraire qui a fait ses débuts en France.Il est né pendant la deuxième moitié du XVIIème siècle et se retrouve dans plusieurs domaines notamment la sculpture, l'architecture, la musique, la peinture le roman et le théâtre. Molière a écrit une comédie, Le Misanthrope, jouée pour la première fois en juin 1666. Le but principal du classicisme est de plaire et d'instruire. Ce mouvement se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent le bien s'incarnant dans l' « honnête homme » avec une recherche constante de la perfection. Si un mot pourrait le résumer, ce serait « raison »abc.

La comédie est un genre littéraire, théâtral et télévisuel fonctionnant sur le registre de l'humour. Elle met généralement en scène des personnages de bas niveaux, contrairement à la tragédie. Le terme de comédie désigne également l'art de l'acteur. Jouer la comédie signifie interpréter un rôle. Au sens figuré, faire la comédie signifie faire du cinéma ou faire des manières pour peu de choses. Il y a des comédies basées sur le comique de geste (« Les fourberies de Scapin ») ou basées sur le comique de geste, de situation et de caractère (« L'avare »)...Molière a écrit une comédie, Le Misanthrope, jouée pour la première fois en juin 1666.abc

Molière né le 15 janvier 1622. Il découvre le monde théâtral grâce a son grand père : Louis Cressé. Il fait ses études chez les Jésuites avant d'aller étudier le droit à Orléans. Avec Madeleine Béjart, il crée « L’Illustre-Théâtre » qui est un échec en raison de dettes (en août 1645, Molière est même emprisonné). Molière écrit « Tartuffe » et « Dom Juan » : Malgré le succès de ces deux pièces, le roi, écoutant les critiques provenant des dévots, décide de les retirer. Il produit ses pièces les plus célèbres à la fin de sa vie. Cet éminent personnage meurt en 1673 après la quatrième représentation du « Malade imaginaire ». Molière a écrit une comédie, Le Misanthrope, jouée pour la première fois

en relation

  • classicisme
    2982 mots | 12 pages
  • Le classicisme
    4917 mots | 20 pages
  • La classicisme
    319 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    253 mots | 2 pages
  • Classicisme
    331 mots | 2 pages
  • Classicisme
    571 mots | 3 pages
  • CLASSICISME
    1771 mots | 8 pages
  • Le classicisme
    450 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    306 mots | 2 pages
  • Classicisme
    977 mots | 4 pages