Classification des art

2165 mots 9 pages
En conséquence des divergences sur la définition de l’art et aux difficultés à l’aborder dans sa globalité, les querelles sur la classification des arts ou sur la comparaison (le paragone italien) des arts1 sont une « figure imposée » de l’histoire de l’art et de l’esthétique (comme la querelle des Anciens et des Modernes en littérature).
Les termes alors retenus nous renseignent au moins autant sur ceux qui les énoncent (Quand ? Où ? Dans quelle perspective ? Contexte ?) que sur les œuvres qu’ils sont censées regrouper ou décrire. En plus de proposer une nouvelle grille généalogique de l’art, ils se définissent couramment « contre » (un autre mouvement, une école, etc.) ou par l’exclusion (hors du champ de l’art, d’une pratique). Il est remarquable que leurs significations sont extrêmement variables dans le temps, et sont passées dans plus d’un cas de négatif à positif (gothique, baroque, impressionnisme, etc.).
Sommaire [masquer]
1 Dans l'Antiquité
2 Au Moyen Âge
3 À la Renaissance
4 Au XVIIIe siècle
5 Au XIXe siècle
6 Au XXe siècle
6.1 Neuf arts
6.1.1 7e art - le cinéma
6.1.2 8e art - la radio, la télévision ou la photographie
6.1.3 9e art - la bande dessinée
6.1.4 10e art ?
6.2 Sept arts
7 Notes et références
8 Voir aussi
8.1 Bibliographie
8.2 Articles connexes
8.3 Liens externes
Dans l'Antiquité[modifier | modifier le code]

Les grecs de l’Antiquité n’ont pas eu ni le concept ni le mot correspondant à « art », mais distinguaient parmi certaines activités, appelées « tekhne », celles qui étaient parrainées par les Muses, dont le nombre a fini par se stabiliser à neuf :
Calliope : la poésie épique ;
Clio : l’histoire ;
Érato : la poésie érotique et lyrique;
Euterpe : la musique;
Melpomène : la tragédie ;
Polymnie : la pantomime, la rhétorique et les chants religieux ;
Terpsichore : la danse et le chant choral ;
Thalie : la comédie ;
Uranie : l’astronomie et la géométrie.
Ces activités artistiques sont toutes liées aux lettres,

en relation

  • la classification tripartite des infractions
    2855 mots | 12 pages
  • Classification tripartites des infractions
    4255 mots | 18 pages
  • LA CLASSIFICATION TRIPARTITE DES INFRACTIONS EN DROIT PENAL DES FORMES
    2172 mots | 9 pages
  • Etat et population
    3424 mots | 14 pages
  • La cassificattion des obligations
    1076 mots | 5 pages
  • Droit
    1060 mots | 5 pages
  • La classification tripartite droit pénal
    1685 mots | 7 pages
  • Sources des obligations dans le code civil
    391 mots | 2 pages
  • Droit
    468 mots | 2 pages
  • Classification des infractions pénales
    1499 mots | 6 pages