Commentaire albatros baudelaire

1238 mots 5 pages
I- La parabole du poète oiseau

A- Une double analogie
Une double comparaison
Le poème L'Albatros est fondé sur une double comparaison. L'albatros est personnifié étant donné que le poète est comparé à l'oiseau. Grâce à un réseau de personnification, les trois premières strophes comparent l'albatros à un roi déchu (" roi " vers 6), à un voyageur ailé tombé du ciel. La quatrième strophe explicite le symbole en faisant du poète, par une comparaison et une métaphore hyperbolique, un " prince des nuées " (vers 13) aux " ailes de géant " (vers 16). Exilé parmi les hommes, la vie de l'albatros apparaît donc comme une parabole qui définit l'existence du poète. Le poète et l'albatros sont associés dans la dernière strophe et cette association oblige à une réinterprétation : le voyageur ailé devient le poète, les hommes d'équipage : la foule et les planches : le théâtre social.

B- L'élévation
Les thèmes du poète
- La verticalité, l'aspect aérien. L'albatros est évoqué dans toute sa grandeur comme le confirme l'enjambement des vers 1 et 2 qui suggère l'immensité des espaces que l'albatros a à parcourir. Cette notion de grands espaces est renforcée par l'hypallage du vers 2 (" vaste oiseau des mers " = oiseau des vastes mers).
- L'aspect sublime : Au-dessus de l'horizontalité médiocre (la société), l'oiseau donne une impression de majesté, fait de fluidité, comme l'eau sur laquelle vogue le navire mis en relief par l'harmonie suggestive du vers 4 en " v ", " s " et " f ".
- L'isolement, la solitude : Il y a le monde d'en haut et le monde d'en bas et la communication entre les deux est difficile, voire impossible.
- La situation de la victime : l'albatros mais en même temps, le poète est agressé par les moqueries des marins (vers 11 et 12) puis par l'archer et les huées (vers 14 15).

II- Un univers soumis à de fortes tensions

A- Le jeu des antithèses
-----Le jeu des antithèses
Le poème de Baudelaire donne de l'albatros deux visions radicalement opposées :

en relation

  • Anthologie poétique
    307 mots | 2 pages
  • Commentaire composé l'albatros de baudelaire
    284 mots | 2 pages
  • L'albatros de baudelaire
    264 mots | 2 pages
  • Spleen et idéal
    1118 mots | 5 pages
  • Exemple de lettre de motivation pour un Gap year
    709 mots | 3 pages
  • L'albatros - commentaire
    847 mots | 4 pages
  • question sur corpus
    374 mots | 2 pages
  • FICHE DE LECTURE L'abatros
    346 mots | 2 pages
  • L'albatros
    1425 mots | 6 pages
  • Poesie
    557 mots | 3 pages
  • Lecture Analytique "L'Albatros" de Baudelaire
    1056 mots | 5 pages
  • Albatros
    540 mots | 3 pages
  • La l'albatros
    411 mots | 2 pages
  • L'albatros
    2137 mots | 9 pages
  • Charles Baudelaire
    286 mots | 2 pages