Commentaire Albert Camus Procès

Pages: 6 (1306 mots) Publié le: 2 novembre 2013
Le texte est extrait de L’Etranger, un roman philosophique d’Albert Camus, écrivain et essayiste français né en 1913 en Algérie et mort tragiquement dans un accident de voiture en 1960. Ce récit atypique, paru en 1942, prend la forme originale d’une chronique réaliste mettant en scène un antihéros qui répond au nom de Meursault, personnage transparent et insipide, que rien ne semble affecter niémouvoir. Ce narrateur personnage vit une existence paisible et monotone jusqu’au jour où, sans raison apparente, il tire sur un homme, transformant ainsi son existence ordinaire en destin tragique. Le personnage est condamné à mort lors d’un procès retentissant durant lequel il reste totalement muet. Camus explique avoir voulu rendre compte, à travers le destin tragique de Meursault, del’absurdité de l’existence et de l’indifférence du monde à laquelle l’homme moderne est confronté, donnant ainsi un sens symbolique au parcours de son personnage.
Notre passage est extrait de la deuxième partie du roman, qui estcentrée sur le procès de Meursault. Cette seconde partie du récit se déroule dans une atmosphère tout aussi étrange que le début du roman : Meursault, accusé à juste tire d’avoir tiréfroidement sur un jeune arabe, ne semble pas en effet avoir pris conscience de la gravité de son attitude et la portée de ses actes. Confronté au juge d’instruction et à un jury populaire, dans un procès d’assises qui se veut d’emblée comme exemplaire à l’égard du meurtrier, le personnage se réfugie dans une sorte de mutisme et de distance ironique dont le sens n’est toujours pas perceptible aulecteur du roman.
Le passage étudié présente le jugement du héros (Meursault) qui se montre indifférent à son propre procès ; quelle condamnation serait envisageable pour le meurtre commis par cet étranger personnage ?
Nous analyserons en premier lieu le point de vue distancié, puis nous étudierons le procès présenté comme un spectacle et enfin nous examinerons ce texte qui montre une satire dela justice.
Cet extrait permet au romancier de montrer le point de vue distancié qui règne au cours du jugement entre Meursault et le reste de la plaidoirie.
Tout d’abord, on peut noter les temps du récit, qui sont l’imparfait comme on le voit à la ligne 9 « regardaient » ou ligne 16 « cherchaient » puis le passé composé que l’on retrouve à la ligne 8 « j’ai aperçu » ou ligne 19 « j’ai regardé». Ces temps du passé sont cruciaux pour le bon déroulement du texte car l’emploi de verbes passés justifie un processus chronologique des évènements. Le fil du procès, qui, lui aussi, se déroule chronologiquement. Meursault rentre par tintement d’une sonnerie « ils m’ont alors ôté les menottes » (p. composé) puis on passe à une phase d’observation et de description « la salle était pleine àcraquer » ; « le soleil s’infiltrait » (l.4-5). Le passé composé ramène une phase d’action comme l’indique les lignes 7 et 8.
Ainsi cette chronologie des évènements produit l’effet de spectateur de Meursault vis-à-vis de son procès. Ce sentiment de spectateur se fait ressentir par l’emploi d’un point de vue interne et externe à la fois comme le montre l’exemple de la ligne 25 : « il m’a fallu uneffort pour comprendre ». C’est son procès mais il ne comprend pas bien ce qu’il fait sur dans ce lieu et pourquoi il y a tant de monde, avant le début de l’audience, « tous discutaient, riaient » normal pour un autre lieu qu’une salle d’audience, comme le fait remarquer les lignes 35 à 38. Meursault se fait même la remarque qu’il est là, comme un intrus, alors qu’il s’agit de son propre procès !S’installe alors un vrai paradoxe. Il est aussi spectateur de son jugement comme le montre l’exemple suivant : « j’ai failli le remercier ». Il s’adresse à un journaliste qui venait juste l’informer qu’un confrère à lui était présent ce jour-ci : les lignes 12, 13 et 14 montrent aussi l’effet de spectateur avec le champ lexical de la vision : « impression », « apercevoir », « épiaient ».
Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etranger
  • Le procès de meurceau albert camus
  • Albert de camus, le procès de l'étranger
  • Commentaire Meutre Albert Camus
  • Commentaire albert camus la peste
  • Albert Camus Commentaire
  • Commentaire Albert Camus Les Justes
  • Commentaire Albert Camus La Peste

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !