Commentaire baudelaire spleen et ideal

Pages: 6 (1330 mots) Publié le: 29 septembre 2012
BAUDELAIRE : LES FLEURS DU MAL : SPLEEN (LXXVIII) : QUAND LE CIEL BAS ET LOURD
Introduction :
Le texte que nous étudions a été écrit par Charles Baudelaire en 1857, poète inclassable, au carrefour de différents genres littéraires, comme le Romantisme, le Parnasse, le Réalisme ou encore le Symbolisme. Baudelaire faisait de plus partie de la génération des Poètes maudits, c'est-à-dire non comprispar la société de leur époque... On retrouvera cette solitude dans beaucoup de poèmes de la section "Spleen et Idéal".

"Spleen et Idéal", section d'où est tiré le poème intitulé lui-même "Spleen". Cette partie évoque l'Homme, déchiré entre l'aspiration à l'élévation et l'attirance pour la chute, le déchirement, traduit chez Baudelaire comme le Spleen.

Le poème étudié est l'un des premiersde la section, avec trois autres poèmes du même nom. Il appartient donc à un ensemble de poèmes qui se complètent entre eux.

Problématique : comment la structure du poème nous montre-t-elle les différentes étapes de la crise ?

Nous verrons donc tout d'abord la montée de la crise, puis le déchaînement des sentiments et enfin, une descente vertigineuse.
Poème étudié :
Quand le ciel bas etlourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
II nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant sesimmenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

- Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilentlentement dans mon âme; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
Analyse :
I) La montée de la crise
A. L'ambiance angoissante
On peut remarquer plusieurs champs lexicaux, comme par exemple celui de l'obscurité avec « noir » (v4), « nuits » (v4) , « chauve-souris » (v6), ainsi que celui de l'enfermement avec « couvercle » (v1),« cachot » (v5), « prison » (v10), « barreaux » (v10), mais aussi celui qui relève du bestiaire animal : « infâmes araignées » (v11), « chauves-souris » (v6), « geindre » (v16).
= Ces champs lexicaux se complètent pour donner l'impression d'une ambiance angoissante.
La métamorphose des éléments météorologiques, renforce cette ambiance angoissante, avec, le fait que le ciel est qualifié comme étant « baset lourd » = sentiment d'écrasement.
De plus la terre est associée à un « cachot », ce qui accentue le sentiment d'écrasement.
Il y a aussi une impression de claustration horizontale avec me ciel, le terme de couvercle = écrasement.
Claustration verticale avec la comparaison de la pluie en barreaux, mouvement verticale = écrasement, renfermement.
L'ambiance angoissante est aussi renforcée parl'oxymore du vers 4, avec « jour noir », ou la seule image de lumière « jour » est anéantie par l'adjectif qualificatif « noir ».
B. La gradation de la crise
L'expression de la plainte avec « gémissant » (v2), « peuple muet » (v11), en un bruit à peine balbutié avec « timide » (v7) qui donne une impression de monotonie, accentuée par un rythme binaire : rythme lent et régulier ainsi qu'avec unecoupe à la césure. Cette monotonie est également ressentie avec les sonorités : assonances en nasales = « battant », « cognant », « gémissant », « embrassant », « changer », qui créent un bruit assourdissant.
La personnification des araignées au vers 11 « infâmes araignées », donne une impression d'invasion, de sentiments de plus en plus angoissants, avec l'association à « peuple muet »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Spleen et idéal , baudelaire
  • Spleen et idéal, baudelaire
  • Baudelaire: spleen et idéal
  • LE SPLEEN ET L IDEAL BAUDELAIRE 1
  • Fiches de lecture du spleen et idéal de baudelaire
  • Baudelaire
  • baudelaire, les fleurs du mal, spleen et idéal
  • Spleen baudelaire, commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !