Commentaire De la Démocratie en Amérique, Alexis de Tocqueville, 1840

2749 mots 11 pages
Commentaire : Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, tome II, 1840

« Tous les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Cette phrase synthétise les décrets du 4 au 11 août 1789, et constitue le texte de l’article Un de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, abolissant alors la société d’ordres en France. Cette constitution se base sur la Déclaration d’Indépendance des Etats Unis de 1776, auquel sont ajoutés dix amendements (Déclaration des Droits) en 1791, demeurant aujourd’hui encore le fondement de la démocratie américaine. Ces deux textes ont influencé et influencent encore aujourd’hui les démocraties. Alexis de Tocqueville, né en 1805 à Paris, penseur politique, homme politique, historien et écrivain français, s’est penché sur la question de la démocratie. En effet, après un voyage en Amérique du Nord avec Gustave de Beaumont en 1831, où ils furent le tour des Etats Unis pour enquêter sur le système carcéral américain pour le compte du gouvernement français, Tocqueville s’intéresse à la notion de démocratie et de ses formes particulières aux Etats-Unis, ainsi qu’aux notions d’égalité et de liberté au sein de la démocratie. Le texte qui nous est présenté est un extrait du deuxième volume de la Démocratie en Amérique, paru en 1840, cinq ans après le premier tome. Cet extrait constitue la fin du deuxième chapitre (« De la source principale des croyances chez les peuples démocratiques ») de la première partie (« Influence de la démocratie sur le mouvement intellectuel aux Etats-Unis »). Dans cet extrait, Tocqueville s’intéresse à l’opinion publique qui se distingue de l’opinion de l’individu seul au sein de la démocratie, dans laquelle il nuance les notions d’égalité et de liberté prônées par la démocratie. On peut alors se demander en quoi, d’après Tocqueville, la démocratie tend vers la dictature de l’esprit, le despotisme de la raison individuelle, c'est-à-dire le pouvoir d’une unité à

en relation

  • les peaces lines
    3397 mots | 14 pages
  • Tocqueville
    3344 mots | 14 pages
  • Commentaire "de la démocratie d'amérique" tocqueville
    1042 mots | 5 pages
  • De la démocratie en amerique
    3215 mots | 13 pages
  • Tocqueville
    1258 mots | 6 pages
  • sasa01
    4568 mots | 19 pages
  • Commentaire: texte de alexis de tocqueville, extrait de «l’ancien régime et la révolution»
    2504 mots | 11 pages
  • Nnnn
    1166 mots | 5 pages
  • Media
    4427 mots | 18 pages
  • Les ifrs
    21687 mots | 87 pages