Commentaire de texte hobbes

1162 mots 5 pages
Souligner l’importance du désir dans l’existence humaine n’a plus rien de surprenant depuis la mise au point des théories freudiennes. Mais pour Hobbes, le désir est lié étroitement à la recherche de ce qu’il nomme la « félicité », c’est-à-dire le bonheur. Comment, toutefois, assurer la constance de ce dernier, alors même que le désir semble animé d’un dynamisme permanent, qui l’amène à changer inlassablement d’objet? Plus radicalement, Hobbes repère dans cet extrait, la présence première dans tout individu, d’un « désir de pouvoir » qui doit sans cesse garantir le maintien de la satisfaction, acquise contre ce qui risque de la faire diminuer. Ce texte se compose de trois moments. Le premier parlant de la félicité et du désir, le second, du dynamisme du désir, et le troisième, l’acquisition pouvoir après pouvoir.

Qu’est-ce qu’un homme malheureux? Hobbes en indique deux repérages dès le début de cet extrait: est malheureux celui dont les désirs n’existent plus ( parce qu’ils ont « atteint leur terme: soit qu’ils se trouvent tous comblé; soit ce qui semble plus vraisemblables, que la faculté même de désirer à disparu), aussi bien que celui qui ne peut plus bénéficier de « sensations » ou d’ »imaginations ». Cette proximité dans le malheur suggère une relation entre désir, sensation et imagination, qui le relance et lui redonne son entrain.
L’homme passe en effet sans cesse d’un désir à l’autre: l’objet obtenu ne vaut que comme invitation à en conquérir un autre, comme début de « la route qui mène au second ». Ainsi, la satisfaction du désir appelle son propre dépassement dans une quête postérieure. C’est parce-que, affirme Hobbes, le but véritable du désir n’est pas la seule jouissance, dans la mesure où elle est forcément temporaire et donc finalement insatisfaisante, mais bien plutôt la possibilité de dessiner à l’avance « la route de son désir futur ».
De ce point de vue, le bonheur n’est pas à concevoir comme étant un état durable, comme le fait de

en relation

  • commentaire de texte Hobbes
    1697 mots | 7 pages
  • Commentaire du texte de hobbes
    1067 mots | 5 pages
  • Explication et commentaire d’un texte de hobbes
    8638 mots | 35 pages
  • Explication et commentaire d’un texte de hobbes
    7940 mots | 32 pages
  • Copie bac philosophie 2010 commentaire de texte de hobbes
    337 mots | 2 pages
  • texte hobbes celui dont les désirs
    1685 mots | 7 pages
  • Origine de la société selon hobbes
    811 mots | 4 pages
  • Pistes du corrige du bac de philo 2010
    284 mots | 2 pages
  • Etat de droit
    2004 mots | 9 pages
  • Commentaire: of liberty and necessity, hobbes, §34
    2054 mots | 9 pages