Commentaire de texte d'un extrait préface pour un traité du vide de blaise pascal

1415 mots 6 pages
Dans cet extrait, Pascal aborde le thème de la conscience animale qui est un sujet très important dans la philosophie. Ici, il traite plus précisément de la différence entre la conscience animale et humaine en les différenciant au niveau de l’appellation, il parle en effet de raison humaine et d’instinct animal. L’auteur exprime clairement son sentiment de supériorité de l’Homme face à l’animal en expliquant que la raison est supérieure à l’instinct car la raison aurait la capacité d’évoluer, contrairement à l’instinct qui resterait tel quel pour toujours. Nous pouvons donc nous demander si la raison humaine et sa capacité de perfectibilité peut permettre de placer l’Homme en position de supériorité par rapport à l’animal ? Nous allons répondre à cette interrogation en étudiant le texte de Pascal que nous allons découper en trois parties distinctes. Tout d’abord, nous allons expliquer plus précisément la thèse de l’auteur dans une courte première partie (lignes 117 à 120), puis nous étudierons sa conception d’instinct animal (lignes 120 à 131), finalement nous verrons pourquoi il place l’Homme au-dessus de l’animal en étudiant sa conception de la raison humaine (lignes 131 à 138).

Cet extrait commence par une question rhétorique que Pascal pose à ses lecteurs où il exprime de manière tout de même assez explicite sa thèse quant à la différence entre raison et instinct. Dès les premiers mots ont comprend que Pascal prône la supériorité net et unanime de la conscience humaine sur celle de l’animal –si il en a une. L’utilisation du mot « indignement » (ligne 117) face à la comparaison raison/instinct montre bien sa répugnance à placer l’Homme sur un pied d’égalité avec les animaux. Pour cet auteur, l’Homme est nettement supérieur à l’animal du point de vue de l’esprit. Il explique alors que si il place la raison humine sur un tel pied de supériorité c’est tout simplement car, contrairement à l’instinct, la raison à la capacité d’évoluer au fil des années

en relation

  • Metatexte
    9884 mots | 40 pages
  • Fichier de methode
    55244 mots | 221 pages
  • Pascal et descartes et leurs visions de dieu
    70979 mots | 284 pages
  • L'écriture blanche chez paul auster, alberto moravia et georges perec
    12840 mots | 52 pages
  • Pensee de pascal blaise
    34788 mots | 140 pages
  • ldp methodesetpratiques 2011
    165647 mots | 663 pages
  • Français terminale
    22777 mots | 92 pages
  • Littérature française
    58770 mots | 236 pages
  • 9782210441163_francais1_LDP_chapitre4
    56485 mots | 226 pages
  • Fides Et Ratio
    70525 mots | 283 pages