Commentaire de l'ordinatio imperii

1193 mots 5 pages
Histoire des institutions

Commentaire : L'Ordinatio Imperii

Le texte que nous allons étudier est extrait de l'Ordinatio Imperii de 817. Louis le Pieux fit rédiger cet acte afin de régler la succession de son empire. Louis le Pieux, né en 778 près de Poitiers, et mort en 840 près de Mayence, était le fils de Charlemagne. Il fut roi d'Aquitaine jusqu'en 814, puis empereur d'Occident de 814 à sa mort. Son règne a été marqué par de nombreuses menaces sur l'unité de l'empire carolingien. En effet, il a du faire face aux invasions des Vikings, à la pression des Bretons, et ses fils se sont aussi révoltés contre lui en plusieurs occasions. Les ambitions des grandes familles aristocratiques s'affirmaient de plus en plus, menaçant le pouvoir impérial. L'Ordinatio Imperii qui peut se traduire par "l'ordonnance impériale" est un capitulaire composé à l'initiative de Louis le Pieux en juillet 817, c'est un acte législatif de l'époque carolingienne divisé en petits chapitres nommés capitula, d'où le nom de capitulaire. Nous allons alors nous demander quelle est la portée de cet acte législatif ? L'Ordinatio Imperii a été rédigé suite aux conseils reçus des prélats, archevêques et évêques qui voulaient conserver l'unité de l'empire et qui ont convaincu Louis le Pieux d'élaborer ce texte. Cet acte législatif a donc une portée religieuse puisque l’Église a joué un rôle majeur dans sa conception. L'Ordinatio Imperii détient également une portée testamentaire car il détermine le partage, certes inégal, de l'empire entre les trois fils de Louis le Pieux nommés Lothaire, Pépin et Louis. Ce partage inégal a pour but de protéger la solidité de l'empire, comme le désiraient les ecclésiastiques. C'est pourquoi, nous nous consacrerons en premier lieu au rôle majeur de l’Église dans la mise en œuvre de l'Ordinatio Imperii. Enfin dans un second temps, nous aborderons le partage inégal de l'empire ayant pour objectif d'assurer son unité.

I – Le rôle majeur de l’Église

en relation

  • Commentaire de texte : l’ordinatio imperii
    1413 mots | 6 pages
  • L'ordinatio imperii
    1199 mots | 5 pages
  • Commentaire texte
    820 mots | 4 pages
  • Jonas
    598 mots | 3 pages
  • Histoire Du Droit 2013 2014
    31953 mots | 128 pages
  • Histoire des institutions
    20632 mots | 83 pages
  • Histoire Du Droit 2
    18235 mots | 73 pages
  • Cour Histoire du droit L1
    23928 mots | 96 pages
  • Histoire de la sience juridique
    29228 mots | 117 pages
  • Histoire du Droit
    65022 mots | 261 pages