Commentaire des "Martyres" in Les Châtiments -1853- Hugo

Pages: 5 (1077 mots) Publié le: 23 juin 2014
Plan de commentaire des « Martyrs » in Les Châtiments -1853- Hugo

En quoi le poème se caractérise-t-il par un registre polémique ?

I- Un tableau pathétique

a) Une déshumanisation de la femme : dernière strophe
Etat de lassitude : accentuation par le rythme binaire : « malades », « verrouillées »
Décor en adéquation avec l’état de dénuement dans lequel elles sont : « sans vêtements,sans pain », à nouveau rythme binaire qui met en relief le nouveau statut auquel elles accèdent.
Aux vers 7 et 8 de la dernière strophe : martèlement du traitement inhumain qu’on leur inflige à travers l’assonance nasale [õ] « Toulon », lieu de départ vers l’exil pour les bagnards, « le fourgon » : le moyen de transfert, enfin « le ponton », le quai de départ vers la mer et l’exil suivi d’un rejet« Les prends » qui met en valeur l’aspect vorace de la prison, déjà présent à la strophe 2 : cf. v.7 : « les dévore ».
Rythme ternaire qui accentue l’état de privation, de dénuement et d’abnégation devant l’intolérable : « sans air, sans jour, sans pleurs, dans l’œil », préposition de sens privatif « sans ». Tout ce qui est nécessaire à la survie matérielle et intellectuelle de l’individu estbanni : air, jour (perte des notions spatio-temporelles) et pleurs qui renvoie à un refus de sensibilité : animalisation.
b) Une anecdote en guise d’exemple qui offre un dénouement terrible
Article indéfini qui désigne une femme parmi d’autres : « mère sacrée » : expression superlative >< « l’Afrique abhorrée ». Refus de la part des brigadiers d’accepter les adieux des enfants à leur mère : registrepathétique accentué par le polyptote : « on les chassa » et « la mère les vit chasser » avec une forme active du verbe qui souligne l’impuissance des enfants et de la mère devant la force et les représentants de l’ordre.
c) Une personnification, voire animalisation de Saint-Lazare : l’hospice parisien devenu un lieu de détention
« Saint-Lazare/Les reçoit, les dévore et, quand revient leur tour,/S’ouvre et les revomit par son horrible porte », cette prison qui abîme les êtres, les détériore. Ceci fait songer aux Contemplations, au poème « Melancholia » dans lequel V.Hugo dénonce les conditions de travail des jeunes enfants à travers une personnification : «Ils vont, de l’aube au soir, faire éternellement/Dans la même prison le même mouvement, /Accroupis sous les dents d’une machinesombre, /Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l’ombre ». Allitération en [r] amplifie la dévoration de la prison.
Saint-Lazare pour la prison est une synecdoque.
Personnification/animalisation d’un lieu qui tue.

II- Un poème à dimension polémique

a) Un appel au peuple inerte, impassible : prise à parti
Apostrophes : « Peuple » v.1, «Ô peuple » v.2
« Paris […]/ Voit ces horreurs etgarde un silence farouche » : parataxe qui suppose un lien de cause à effet. Attentisme, passivité du peuple que souligne et condamne V. Hugo -> Assertion et non injonction ici !
V. Hugo en appelle à la compassion du peuple par l’utilisation de l’adjectif démonstratif déictique de deuxième personne : « Peuple, ce sont tes sœurs, tes mères et tes filles ! ». Cette allusion au lien parental etfraternel peut unir les individus et les interpeller davantage dans le sens où ils sont concernés par le devenir de leurs proches et e doivent d’être actifs
b) Un tableau valorisant, élogieux de la femme : portée généralisante : universalité de la bonté féminine
« Ces femmes sont la foi, la vertu, la raison, /L’équité, la pudeur, la fierté, la justice. » Allégorie de qualités essentiellementincarnées par ces femmes révolutionnaires, engagées par un pouvoir qui dirige par la force. Procédé rhétorique de l’accumulation et procédé de versification : enjambement afin d’insister sur le nombre de vertus incarnées par les femmes révolutionnaires.
Ce tableau offre un tableau antinomique au traitement qu’elles subissent en raison de leur engagement vis-à-vis des leurs. C’est pourquoi leur combat...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Victor hugo, les chatiments, commentaire
  • Commentaire des chatiments de victor hugo
  • Commentaire linéaire châtiment de victor hugo
  • Commentaire chanson les châtiments victor hugo
  • Victor hugo : ils ont voté! (extrait des châtiments, iii, 4, 1853)
  • Souvenir de la nuit du quatre Victor Hugo
  • Commentaire 2 chanson les chatiments victor hugo
  • Commentaire composé victor hugo les châtiments "ultima verba"

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !