Commentaire le parti pri du crime

1671 mots 7 pages
Victor Hugo est le poète du recueil Les châtiments qui stigmatise fortement le pouvoir. Notamment «Le parti pris du crime» poème écrit en 1853 après que Napoléon III l'eut contraint à l'exile le 11 décembre 1851. Il se réfugia alors en Belgique pour fuir la répression. L'année suivant son exil se poursuivra sur l'île anglo-normande de Jersey puis en 1855 à Guernesey. Pendant plus de 15 ans, il écrira des satires contre celui qu'il appelle "Napoléon le petit". Hugo ne reviendra en France qu'après l'abolition du Second Empire en 1870.
On saisit le ton satyrique que nous propose Hugo à l’égard du suzerain qu'il critique violemment. Hugo est en effet, un fervent opposant de Napoléon et de son coup d'état; Les châtiments peut être considéré comme Le recueil à visé polémique.
Nous tenterons, ici, de comprendre de quelles manières ce poème a une visée polémique.
Nous concentrerons notre analyse autour de deux grands axes qui sont : la stigmatisation d'un régime et l'intervention du registre dans le poème.

La satyre est un élément présent, qui critique un homme : Napoléon III.
Dans ce poème de trois strophes composé d’Alexandrins, la critique du «nouvelle empereur» et pour le moins explicite.
En effet, dès le premier vers « il a conquis le Louvre en méritant Clamart », on entre directement dans une dimension satyrique. Ici, «Le Louvre » peut être interprété comme étant la métonymie de la France. Nous pouvons donc, comprendre que Napoléon III a conquis la France en méritant Clamart (une petite ville en périphérie de paris).
Hugo continue dans son poème, non dénué de sarcasme, à critiquer Bonaparte. Ceci se justifie notamment dans la diérèse du vers 5 «[...] de ce galérien» où l'on décompose en deux syllabe le mot « rien » qui se prononce normalement en une. Sans doute pour appuyer et faire ressortir l'idée que Napoléon n'est pas grand chose, il avait d’ailleurs coutume de le surnommé "Napoléon le petit", aussi l’énumération de ses défauts au vers au vers 17

en relation

  • Droit
    4908 mots | 20 pages
  • eejtjtj
    3997 mots | 16 pages
  • 18 vigny alfred de
    7048 mots | 29 pages
  • victor hugo , chatiments
    9281 mots | 38 pages
  • Droit
    9159 mots | 37 pages
  • Assistance juridique aux mineurs délinquants
    32049 mots | 129 pages
  • monitoring guide fr
    69430 mots | 278 pages
  • Courrier international
    65562 mots | 263 pages
  • histoire du droit
    8189 mots | 33 pages
  • L'enfer de dante
    85222 mots | 341 pages