Commentaire montesquieu l'esclavage des negres

2059 mots 9 pages
Introduction

De l’Esprit des lois est une réflexion historique et politique analysant le mécanisme et les conséquences des différents systèmes politiques. Ce traité demanda à Montesquieu des recherches et un travail qui s’étendit sur une vingtaine d’années. L’essentiel de son propos est de démontrer que les lois ne sont pas arbitraires, elles sont dues à divers facteurs comme le climat, l’étendue du pays ou encore le mode de gouvernement, mais cette œuvre est surtout l’occasion de dresser un réquisitoire contre toutes les formes d’asservissement. En ce sens, De l’esprit des lois est représentatif de l’esprit des lumières, qui prône la raison, la liberté et l’égalité et dénonce toutes les injustices, et préfigure l’Encyclopédie. Il l’est aussi du fait du choix de l’ironie comme arme de dénonciation de cette pratique barbare, l’argumentation indirecte permet, en effet, de susciter une réflexion chez le lecteur plutôt que de le convaincre en l’enfermant dans un raisonnement qui n’est pas le sien. Montesquieu choisit donc de donner à voir les arguments des esclavagistes qui servent à justifier cette pratique. Le thème de l’esclavage est un thème phare de la réflexion du dix-huitième siècle en tant qu’injustice criante, il trouve donc tout naturellement sa place chez Montesquieu comme plus tard chez Voltaire dans Candide et dans l’Encyclopédie, notamment dans l’article « traite des nègres » du chevalier Louis de Jaucourt.

Nous allons nous intéresser, dans une première partie, au choix de donner à entendre la voix de « l’autre » et à l’utilisation de l’ironie, avant de nous attacher au fait que Montesquieu fait le portrait d’un peuple barbare, celui même qui se prétend civilisé.

I. L’ironie : donner à entendre la voix de l’autre

Montesquieu fait le choix, plutôt que de dénoncer la barbarie des esclavagistes et la pensée qui la sous-tend, de laisser la parole à l’autre pour mieux montrer l’ineptie de son raisonnement. Le texte est ainsi dominé par l’ironie qui

en relation

  • Commentaire littéraire Montesquieu "De l'esclavage des nègres"
    720 mots | 3 pages
  • Commentaire de "de l'esclavage des nègres" de montesquieu
    1602 mots | 7 pages
  • De l'esclavage des nègres montesquieu commentaire composé
    1418 mots | 6 pages
  • Commentaire sur de l'esclavage des nègres de montesquieu tiré de l'esprit des lois
    296 mots | 2 pages
  • Le Commentaire Litt Raire Montesquieu
    1467 mots | 6 pages
  • De l'esclavage des nègres (l'esprit des lois livre xv chap n°5 ) de 1748
    767 mots | 4 pages
  • Corpus Bac Sur Lesclavagisme 4
    4612 mots | 19 pages
  • Montesquieu, l'esclavage des nègres
    2375 mots | 10 pages
  • Lecture analytique montesquieu de l'esprit des lois
    1181 mots | 5 pages
  • analyse "Candide" Voltaire
    1462 mots | 6 pages