Commentaire sur un passage du horla de maupassant

1397 mots 6 pages
Texte d’étude : Le Horla de Guy de Maupassant (pages 64 & 65)

Le passage à analyser est un court extrait du Horla de Guy de Maupassant.
Dans cet extrait, le narrateur raconte son état d’esprit face au Horla. Cette version est rédigée sous forme de journal. Ce sont les journées du 14 et 15 aout que je vais étudier. La journée du 14 aout apparaît comme l’apogée d’une des nombreuses crises du narrateur et celle du 15 aout comme une phase de calme.
Dans une première partie j’étudierai le discours narratif pour la journée du 14 aout et le récit rétrospectif et ses aspects argumentatifs pour celle du 15 aout. Enfin j’analyserai l’état d’esprit du narrateur dans chacune des deux journées.
On observe deux types de récit pour chacun des paragraphes de ce texte pour le premier un discours narratif et pour le second un récit de type rétrospectif. Dans chacun des paragraphes j’étudierai les indices et l’intérêt de ce type de récit.
Dans le premier paragraphe plusieurs indices démontrent la présence d’un discours narratif. En premier lieu l’utilisation du pronom personnel « Je » indique si le narrateur, le personnage qui parle et l’auteur sont confondus, dans ce texte le pronom personnel indique que le narrateur et le personnage principal sont confondus : « Je suis perdu ! Quelqu’un possède mon âme et la gouverne ! » (L 1) Le narrateur adopte un point de vue interne car c'est un personnage du récit il vit les événements au moment de l’énonciation (c'est-à-dire la journée du 14 aout)
Le temps des verbes constituent également un indice ici les verbes sont au présent de l’indicatif : « Je désire sortir. Je ne peux pas » (L 7) ce présent est ici a valeur d’énonciation il décrit l’action au moment ou elle se déroule.
L’organisation des événements dans ce paragraphe indique que le discours est narratif. On remarque deux sous-paragraphes dans cette journée du 14 aout le premier de la ligne 1 à la ligne 11 et le second de la ligne 12

en relation

  • Le horla
    1018 mots | 5 pages
  • Guy de maupassant (1850-1893), le horla, 1887, « la nuit », extrait. commentaire
    1593 mots | 7 pages
  • Première neige
    630 mots | 3 pages
  • Hhh horla
    17205 mots | 69 pages
  • maman
    1302 mots | 6 pages
  • commentaire composé pierre et jean de <<Il était debout>> a <<ne sachant que faire>>
    519 mots | 3 pages
  • Suréalisme
    1340 mots | 6 pages
  • La nuit cachemard
    1254 mots | 6 pages
  • Commentaire littéraire bel-ami
    538 mots | 3 pages
  • Le horla
    602 mots | 3 pages