Commentaire "Zone" Apollinaire (v1-24)

Pages: 6 (1260 mots) Publié le: 4 janvier 2015
Commentaire composé de Zone, (vers 1-24) d'Apollinaire

Introduction :
Ce poème fut publié en décembre 1912 dans la revue Les Soirées de Paris. C’est en fait le derniers poèmes écrits par Apollinaire avant la publication d’Alcools en 1913. Ce poème, d’abord intitulé «Cri», a été mis en tête du recueil pour le placer sous le signe de la modernité et d’une esthétique nouvelle. Pour le début quenous allons étudier, il peut se lire comme l’affirmation d’un art poétique, et dans son ensemble comme un parcours autobiographique et poétique.

I- Une revendication de nouveauté
a) Dans la forme
Oganisation du texte : - pas de forme fixe, ni de structure strophique : 3 vers isolés + un tercet + strophe de 8 vers + strophe de 10 vers. (ensemble du texte Zone construit sur cet effetcrescendo/decrescendo). Les 3 premiers vers évoquent le thème de la nouveauté dans le contexte d’un paysage urbain. La première strophe évoque la religion et la modernité ; la troisième la vie urbaine.
Absence de ponctuation : - Ôte au poème une certaine logique formelle ; force le lecteur à trouver son propre rythme et donc lui donne un plus grand rôle à jouer dans la lecture du poème. L’absence deponctuation favorise aussi le libre jeu des associations.
Les vers : • Vers libres : longueurs variées : la longueur inhabituelle de certains vers rapproche la poésie de la prose (vers 11 de 15 syllabes, vers 13 de 18 syllabes), ce qui met à mal les repères rythmiques classiques ; • liberté de rimes : le plus souvent associations en distiques ; rimes pauvres (1/2, 5/6, 9-10, 11-12) suffisantes (3/4),assonances (10-11, 16-17).
 Donc impression de liberté et de modernité formelle.
b) Le refus de la tradition
Paradoxe des premiers mots en début de poème « à la fin » : poème qui se revendique comme une rupture, la fin d’une époque et d’un monde (monde ancien, antiquité grecque et romaine = références du monde classique).
Revendication ferme : « tu es las », formulation classique # « tu en asassez », formulation plus moderne, niiveau de langue familier : crescendo dans la revendication.
Opposition forte de l’ancien (ancien, ancienne, antiquité, antique) et du moderne (moderne, neuve)
Temps verbaux et indices temporels du présent : ce matin x 3 ; matin, célébration du renouveau du jour.
c) L’intégration de la modernité
Célébration lyrique de la Tour Eiffel en ouverture, comme unemuse nouvelle ; symbole de modernité souvent intégré dans la peinture contemporaine (Delaunay). Nouveauté de la forme, de la matière, et gratuité de la fonction : objet qui ne sert à rien.
Modernité des lieux, qui redoublent le « ici » de l’énonciation : hangars de Port Aviation, rue industrielle.
Modernité des objets : automobiles, hangars
Le monde industriel et professionnel : directeursouvriers belles sténo dactylographes
Nouveaux supports textuels : prospectus catalogues affiches journaux, livraisons à 25 cts
On sait que ces supports sont aussi intégrés à la peinture par artistes nouveaux : collages de journaux dans les tableaux de Braque et de Picasso, affiches peintes par Toulouse Lautrec, les Delaunay. Apollinaire transfigure ces supports du langage quotidien en supports d’unnouveau langage poétique : termes qui appartiennent aux registres littéraires : chantent, poésie, prose, « aventures policières » (qui rime avec divers qui rappelle l’origine de ces aventures qui est le fait divers) (NB : rime irrégulière masc/fem), portrait ; célébration de la variété de cette littérature nouvelle par redondance « mille titres divers » « plein de »  + pluriels.
Modernité dulangage : intègre dans le poème des termes n’appartenant pas à des registres soutenus, peu usuels en poésie, prosaïques : automobiles, hangars etc utilisation aussi d’expressions neutres comme « il y a », « voilà ». « J’ai vu » « j’aime »
 Donc poème sous le signe de la nouveauté

II- Des éléments de continuité avec une certaine tradition lyrique
a) Les thèmes
Celui de la religion (religion...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Guillaume Apollinaire, Zone
  • Apollinaire, alcools, « zone » vers 1-24
  • Commentaire de texte zone, alcools, apollinaire
  • Guillaume Apollinaire : Alcools : Zone (Commentaire composé)
  • Lecture analytique – apollinaire, début du poème « zone » (vers 1 à 24)
  • Zone, apollinaire
  • Apollinaire, zone
  • Apollinaire, zone

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !