Commentaire

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 21 octobre 2013
I- Un plaidoyer caricaturalLe Soleil est pour ainsi dire le troisième personnage de cet extrait, il domine le texte et est omniprésent tout a long de cet extrait. Il y a d'ailleurs répétition 5 fois du mot soleil.A - La stratégie de défense- Le plaidoyer cherche à atténuer responsabilité de Meursault en parlant de provocation de la part de l'Arabe, il s'oppose à l'accusation de préméditationdéfendue par le procureur.- La majeure partie du plaidoyer s'intéresse au caractère de Meursault, à sa moralité («âme» répété plusieurs fois).- Portrait élogieux de Meursault en évoquant son rapport au travail puis son rapport avec sa mère. Cependant, ne parle pas de l'enterrement sans que l'on sache pourquoi.- L'avocat conclut par caractère non prémédité du crime (« une minute d'égarement »)=>demande que la vie de Meursault soit épargnée en requérant des circonstances atténuantes. L'avocat met en évidence le «remords éternel» de Meursault comme étant un châtiment suffisant.- L'avocat essaie de créer de la compassion, d'attirer la bienveillance des jurés, en présentant Meursault comme un humain. Mais son discours est maladroit et stéréotypé.B - Les points faibles du plaidoyer- Laconversation entre Meursault et gendarme (discours direct et indirect) révèle que le discours de l'avocat n'est pas original mais est stéréotypé, donc pas très convaincant.- Avocat arrogant : déclare pouvoir lire dans l'âme de Meursault « à livre ouvert » (métaphore) alors que Meursault est un personnage opaque difficile à comprendre pour le lecteur et les jurés.=> prétention : « je me suis penché surcette âme » =>  « penché » = position supériorité comme si Meursault = simple objet à analyser.- hyperboles : « infatigable », « aimé de tous », « fils modèle ».=> discours caricatural, argumentaire manquant de justesse, de nuance, de complexité. Le but est de faire entrer Meursault dans des normes acceptables par la société. Or, Meursault échappe aux règles et refuse même de s'y soumettre :pas de remords envers son crime et l'affirme.- Verbes de perception et d'opinion => focalisation interne, paroles de l'avocat entrecoupées par les pensées de Meursault.=> Meursault ne se reconnait pas dans les propos de l'avocat : « Pour lui, j'étais un fils modèle… » => marque distanciation vis-à-vis du portrait fait de lui.=> alors il signale la médiocrité de l'avocat (« ridicule »),le dévalorise par rapport au procureur et signale les oublis de la plaidoirie : « il n'a pas parlé de l'enterrement et j'ai senti que cela manquait dans sa plaidoirie ».C - Une vaste mise en scène- Impression que le procès est une mise en scène vidée de sens.- Première phrase ironique : attitude des jurés munis de « petits éventails [qui] s'agitaient tous dans le même sens » est trèsmécanisée.=> parallélisme de construction (« grands ventilateurs » / « petits éventails »), les jurés sont assimilés à des ventilateurs qui « brassent de l'air ».=> peut évoquer caractère superficiel du procès, comme si ensemble procédure = parodie de justice, scène de comédie.- A la fin de l'extrait, félicitations des autres avocats au discours direct : impression d'automatisme, ils ont l'habitude defaire ça et répondent ainsi à un rituel et disent des paroles convenues qui virent à la caricature.=> cruel pour Meursault à qui on demande son avis sur le discours de son avocat (« Hein ? ») comme si pas concerné par le jugement.
=> Impression d'absurdité qui explique réaction de Meursault et évolution sentiments au fil du texte.II - Meursault étranger à son procèsA - L'impression d'êtreexclu- L'avocat se substitue à Meursault, parle à sa place (« Je »).=> étonne Meursault qui n'est pas familier de l'univers judiciaire. Meursault interprète cela comme volonté de « l'écarter encore de l'affaire », de « le réduire à zéro », de « se substituer à [lui] » (gradation).=> L'ordre gendarme révèle qu'il n'est pas loin de la vérité : « il m'a dit de me taire »
- Meursault exprime un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !