Compréhension/explication

Pages: 22 (5341 mots) Publié le: 20 janvier 2014
Fiche faite par Aude Béliard et Bruno Vidal
pour la question d’agrégation « expliquer/comprendre »
Année 2002-2003 Ens Ulm

Fiche faire par Raymond Aron

La référence majeure pour nous est l’Introduction à la philosophie de l’histoire : par sa thèse soutenue en 1938 R. Aron introduit en France la « querelle des méthodes ». Cependant, pour en faciliter la lecture, on présentera d’abordl’article de 1981 qui donne une vision assez claire des notions de compréhension et d’explication chez R. Aron.



« Quelques remarques sur la compréhension et l’explication »,
Revue européenne des sciences sociales, 1981



La spécificité de la compréhension par rapport à l’explication
R. Aron prend l’exemple de la façon dont les historiens analysent les décisions de Hitler pendant laseconde guerre mondiale : en reprenant les critères de M. Weber, on peut dire que ce type d’analyse relève de la compréhension car les historiens éclairent ce qui a eu lieu en dégageant l’intelligibilité intrinsèque à la délibération d’Hitler. Comprendre, c’est déchiffrer une conscience (prendre en compte l’intention de l’acteur) en en dégageant une sorte de rationalité (au sens conformité du moyen à lafin). Ainsi, la relative modération des exigences de l’armistice de juin 1940 est compréhensible car elle apparaît comme rationnelle dans le cadre de la stratégie hitlérienne. Au contraire, dans le cas de la déclaration de guerre aux États-Unis, l’historien doit renoncer à la compréhension car il n’arrive pas à saisir en quoi cette décision est rationnelle dans le projet hitlérien.
Il y a donclà une différence substantielle entre explication (d’une chute de pluie sur le quartier latin) et compréhension (d’une décision d’Hitler). La compréhension suppose une intelligibilité intrinsèque de l’objet à étudier (il faut que ce soit un objet intentionnel), alors que pour l’explication, la relation intelligible utilisée n’est pas immanente à l’objet.

Les limites du compréhensible
Lacompréhension s’étend donc aussi loin que persiste un élément d’intentionnalité (pas forcément volontaire ou consciente) dans l’objet.
Si l’on croit que la compréhension de cette intentionnalité se fait en référence à un acteur rationnel universel (comme en économie), on risque de juger de nombreuses conduites incompréhensibles, de surévaluer les limites de la compréhension. En fait, la rationalité quela compréhension cherche à établir repose sur la conformité de la conduite à un système de valeur et l’adaptation des moyens aux fins : cette rationalité n’apparaît donc que lorsqu’on connaît le système de valeurs de l’individu, ses habitudes, etc. L’homo sociologicus est variable dans le temps et à travers les sociétés. Mais si l’on connaît les évidences, les pratiques et les normes d’unecollectivité, toute conduite contenant un tant soit peu d’intentionnalité est compréhensible.

La querelle de l’individualisme méthodologique et l’opposition explication/compréhension
L’opposition compréhension/explication que l’on a définie est-elle aujourd’hui aussi significative qu’à l’époque de M. Weber ?
Pour R. Aron, il n’y a pas contradiction entre les deux méthodes ; elles doivent même êtrecombinées : il reprend en cela l’exigence webérienne de joindre l’adéquation significative et l’adéquation causale :
- dans le cas de l’histoire, la compréhension des décisions des chefs d'État n’exclut pas de rechercher, à un niveau plus général, les causes du macroévénement qu’est la guerre.
- dans le cas du suicide, il y a pas contradiction entre la méthode de Baechler et celle de Durkheim.L’explication par les causes et les corrélations met en évidence les circonstances favorables ou défavorables au suicide. L’analyse des conduites individuelles permet de comprendre comment dans ce cadre général, chaque suicide survient.
- l’établissement de covariations entre origine familiale et choix de certaines filières d’étude met en évidence des relations causales entre appartenance...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comprehension
  • compréhension de document
  • La compréhension de l'oral
  • Compréhension de l'univers
  • Pour une pédagogie de la compréhension.
  • compréhension lecture
  • Compréhension de consignes
  • Comprehension horale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !