Compte rendu de lecture "L'éthique animale"

2862 mots 12 pages
Compte-rendu de lecture L’éthique animale de J-B. Jeangène-Vilmer

Philosophe et juriste1, Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer est chercheur à la faculté de droit
McGill University, au Canada. Spécialiste des relations internationales, il s’intéresse notamment à l’éthique et au droit à la guerre dite « humanitaire ». Ses recherches en éthique appliquée portent aussi sur l’éthique animale, qu’il a contribué à faire connaître en France, notamment par le biais de cet ouvrage.

L’éthique animale
« Les animaux ont-ils des droits ? Avons nous des devoirs envers eux ? Si oui, lesquels ?
Si non, pourquoi ? Et quelles en sont les conséquences pratiques ? »2. C’est à ces quelques questions que J-B. Jeangène-Vilmer tente de répondre à travers cet ouvrage paru en 2011, et qui se présente comme une synthèse réévaluée d’un travail plus complet sur le sujet, publié en 20083.
Loin de se présenter comme un essai militant, qui chercherait à « convertir » les lecteurs au sort des animaux, cet ouvrage universitaire propose un état des lieux très documenté d’une branche de la philosophie morale, celle de l’éthique animale. Ce domaine de recherche, véritable discipline universitaire dans le monde anglo-saxon, donne lieu à de nombreuses publications, colloques, conférences, ou encore cours magistraux aux Etats-Unis comme en Angleterre, depuis le début des années 1980. Selon l’auteur, l’éthique animale « est le lieu d’un débat, souvent extrêmement polémique, dans lequel s’affrontent de nombreuses positions »4 ; elle ne propose pas de règles idéales sur ce qu’il serait « moral » ou non de faire aux animaux.
Cependant, c’est bien de morale, et de justice, dont il est question, mais abordées sous l’angle de la philosophie : elle invite à penser notre rapport au monde animal. « L’éthique animale peut être définie comme l’étude du statut moral des animaux, ou de la responsabilité morale des hommes à l’égard des animaux pris individuellement »5. Ainsi est définie cette branche

en relation

  • ethique
    1181 mots | 5 pages
  • Ogien Philosophie
    3154 mots | 13 pages
  • Éthique animale
    12073 mots | 49 pages
  • La consommation d animaux est elle éthique
    16817 mots | 68 pages
  • Les étapes majeures de l'enfance
    1437 mots | 6 pages
  • The body shop - cas d'étude
    4692 mots | 19 pages
  • la conscience philo dissertation
    2696 mots | 11 pages
  • Le grand et le concept de valeur
    10787 mots | 44 pages
  • Max weber
    3197 mots | 13 pages
  • le petit prince
    15672 mots | 63 pages