Compte rendu : sainte-beuve pour la critique

Pages: 7 (1515 mots) Publié le: 28 février 2012
Né à Boulogne-sur-Mer le 23 décembre 1804, Charles Augustin Sainte-Beuve suivit à Paris des cours de rhétorique et de philosophie, puis entreprit des études de médecine qu’il ne termina pas. A l’âge de vingt ans, il devient journaliste au Globe, où il publia tout de suite des textes de critique littéraire. En 1827, il se lia avec Victor Hugo et entra dans le Cénacle, groupe constitué autour deCharles Nodier et qui fut le berceau du mouvement romantique français. Dès l’année suivante, il publia son Tableau historique et critique de la poésie française et du théâtre français au 16ème siècle, qui opposait de façon polémique la floraison littéraire de la Renaissance, époque chérie des romantiques, à la littérature « glacée » du classicisme et qui permet notamment de remettre Ronsard au goûtdu jour. Ce premier ouvrage fut bientôt suivi d’un autre, mêlé de prose et de vers (Vie, poésie et pensée de Josèphe Delorme, 1829) et d’un recueil de poésie (les Consolations, 1830) qui ne connut aucun succès. Devenu collaborateur régulier à la Revue des Deux Mondes, et déçu par l’échec de son roman autobiographique Volupté (1834), Sainte-Beuve décida de se consacrer exclusivement à la critiquelittéraire.
Il commença la publication d’une vaste étude sur les écrivains jansénistes (Histoire de Port-Royal, 1840-1859), suivie d’un essai sur Chateaubriand et son groupe littéraire sous l’Empire (1861), tout en continuant à écrire des articles, réunis dans la série des Critiques et portraits (1836-1839), dans les Causeries du lundi (1851-1862) puis dans les Nouveaux Lundis (1863-1870),Professeur à Lausanne (1837-1838), à liège (1848-1849), au Collège de France (1855) et enfin à l’Ecole normale supérieure (1857-1861), il avait été élu à l’Académie Française en 1844, Sainte-Beuve est aussi l’auteur d’une importante correspondance et de Carnets intimes (dont une anthologie a été publiée sous le titre Mes poisons, posthume, 1926).
L’œuvre auquel je rends compte est intituléPour la critique. Il n’a pas été constitué pendant la vie de Sainte-Beuve ni nommé par lui, mais c’a été une tentative de la part de Annie Prassoloff et José-Luis Diaz qui l’ont édité après y avoir rassemblé vingt sept articles rédigés par Sainte-Beuve selon plusieurs et différentes dates. Des articles et des portraits critiques constitués à l’occasion d’un évènement qui a touché de façon oùd’autre Sainte-Beuve, ou au sujet d’un artiste qui a suscité chez lui la curiosité d’en aboutir aux secrets qui en font un artiste, mais également un ouvrage ancien de grand tirage ou un autre qui vient de voir le jour. Et c’est justement la raison qui en a fait le censeur de son temps.
Cet ouvrage est constitué en 395 pages, et après un avant-propos et une représentation, il est réparti en quatreaxes majeurs :
1- Biographie;
2- Sur la critique;
3- sur la situation littéraire et la condition des écrivains;
4- Sur les auteurs.
Et évidemment l’œuvre se clôt sur une chronologie et une bibliographie.
Il reste encore une chose qui contribue de façon très significative à nous donner une véritable image sur le rôle et le statut dus à Sainte-Beuve dans la littérature du 19esiècle, mais dont l’héritage demeure apprécié jusqu’au présent ; cette chose est l’illustration emblématique sur la couverture. Une image ambigüe qui donne à voir des dessins sous forme de trame compliquée, et aussi bien une flèche en gras au milieu. Ce qui nous mène à en déduire que les dessins représentent la littérature et les arts, et que la flèche sert à indiquer la mission accomplie parSainte-Beuve en l’occurrence la critique littéraire.
Dans ce livre, à travers un ensemble d’articles classés selon les axes ci-dessus, Sainte-Beuve nous livre quelques études sous forme de portraits littéraires et critiques de certains artistes ainsi que certains ouvrages contemporains ou antérieurs à lui. Des portraits qui suggèrent une méthode particulière de critique littéraire. Une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Critique de sainte-beuve
  • Commentaire composé sur la critique de sainte-beuve
  • Compte Rendu Critique
  • Compte rendu critique
  • Compte rendu critique sur Buffon
  • compte rendu critique
  • compte rendu critique
  • compte rendu critique opéra

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !