Conflits

Pages: 6 (1304 mots) Publié le: 12 avril 2012
Conflits de générations et de cultures dans le continent Africain :
Les enfants de migrants en général, oscillent entre leur appartenance à la culture familiale et la volonté d’émancipation, entre adhésion et rejet36. La transmission de la culture du pays d’origine doit ainsi être considérée comme autre chose qu’une affaire politique ou un enjeu social : elle est au cœur des relationsparents-enfants. Au-delà de la diversité des jeunes que nous avons rencontrés lors de nos travaux, jeunes connus de la justice pour avoir commis des délits, jeunes suivis par le secteur médico-éducatif, ou jeunes « tout venant » des quartiers de relégation, leur trait commun est la nécessité dans laquelle ils se trouvent d’avoir à construire leur identité sur des fondements incertains, changeants.
*36 Pour certaines des formes de ces conflits de culture, les psychologues parleraient d’ambivalence. (...)
* 37 Extraits d’entretiens : « Ce qui est bien avec une double identité, c’est le fait de pouvoirchoisir(...)
49L’adolescence constitue évidemment une période charnière, qui se traduit pour cette génération par des questionnements importants relativement à l’origine. C’est l’âge où denombreux garçons disent s’être intéressés de près à la religion musulmane, avoir lu le Coran, en avoir suivi un certain nombre de préceptes. On sait que les jeunes de cettegénération se fabriquent une conception de la religion tout à fait originale, bricolant avec des connaissances, des fantasmes, se permettant des accommodements. Mais ce n’est là qu’un cas particulier de cette invention d’une culturepropre37. C’est l’âge où l’on choisit d’apprendre la langue arabe, où l’on souhaite aller au bled, rencontrer la famille restée là-bas. C’est la construction de l’identité donc la quête des origines. Pour cette génération, les arrangements avec les valeurs des parents font l’objet de réflexions, de décisions, de partages entre ce qu’on reçoit d’ici et de « là-bas ». Nombre d’enfants d’immigrés sontpris dans un rapport ambivalent au pays d’origine, à ceux qui en arrivent, à leurs parents dont ils peuvent dédaigner les valeurs, qu’ils peuvent mépriser pour avoir accepté leur situation, l’exploitation, leur absence d’ambition ou de révolte, leur mauvaise maîtrise de la langue ; dont ils peuvent rejeter le modèle éducatif. D’un autre côté, ils disent leur admiration pour tout ce qu’ils ontsubi, leur respect des valeurs qu’ils enseignent. Les fréquentations, les frustrations, les succès vont jouer un rôle considérable dans les orientations identitaires futures.
* 38 Pour les filles, voir aussi Khosrokhavar, 1997.
* 39 Cette recherche relève également l’importance de la dynamique migratoire. Il faut ainsi distinguer(...)
50Loin des schémas simplistes tradition vs modernité,reproduction vsrupture, les enfants comme les parents opèrent chacun de leur côté des ajustements, ils se rencontrent dans la même incertitude et c’est ensemble qu’ils élaborent la transmission et non dans la confrontation de deux « modèles ». Rejeter ou simplement prendre de la distance avec la culture de ses parents c’est courir le risque d’un rejet réciproque. Pour un enfant, prendre parti pourl’école, ses valeurs, l’histoire qu’elle raconte, la mémoire qu’elle construit peut être vécu comme une trahison des parents, de ses origines. De la même manière qu’une enfant des classes populaires peut vivre comme une trahison ou un arrachement son adhésion à la culture cultivée de l’école. L’attachement à la culture d’origine est attachement aux parents qui la portent. N. Guénif-Souilamas décritainsi pour les filles d’origine maghrébine la difficulté à se construire « entre la nécessaire appartenance à une lignée, une généalogie qui inscrit dans la succession des générations et y confère une place unique à chaque individu et l’appartenance à une société qu’elles peuvent contribuer à forger et à transformer, pour autant qu’on leur en laisse la chance » (2003 :154)38. À propos des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les conflits
  • Conflit
  • Le conflit
  • Conflits
  • Conflit
  • Conflit
  • conflit
  • conflits

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !