Connaissance plus

Pages: 8 (1898 mots) Publié le: 18 mars 2013
Developpement cognitif selon piaget
De la naissance à 3 ans
II développement au cours des 3 premières années.
21 développement cognitif
Jean piaget, épistémologue étudie le développement de la connaissance humaine. L’organisme vivant s’adapte à l’environnement, comment la connaissance se construit elle a cette fin ? Toujours dans la continuité de la biologie, piaget considère l’enfant commeun sujet neuf, peu influencé par la culture ou. Il effectue des observations systématiques de ses propres enfant (carnets de bords quotidiens) et propose des résolutions de problème. Il soutient qu’il faut laisser l’enfant découvrir les choses par lui-même. Paul harris, ayant rencontré piaget en suisse, raconte une anecdote sympathique. Piaget observant Lucienne tourner sur elle-même puis luidisant « papa pourquoi ya tout qui tourne autour de moi » piaget aurait demandé « qu’est ce que tu en penses ? » et la petite de répondre « bah tu me le demandes toujours ».
Piaget développe ensuite sa méthode clinique piagetienne ou méthode d’exploration clinique en 1926, qui est toujours utilisée par le cliniciens. Il s’agit de mettre l’enfant face à des petits problèmes et observer ses réactions etréponses. Les enfants sont aussi soumis à des contres suggestions pour tester leur confiance en leur réponse, ce en critiquant son point de vue ou en proposant une réponse différente.
Piaget considère l’enfant comme un sujet neuf dont la connaissance se construit au cours d’échanges avec son environnement, en particulier l’environnement physique. Il traite l’enfant comme un petit physicien quiélabore des connaissances sur un modèle hiérarchique, et structurant et progressant sur la base des connaissance antérieures. Piaget a emprunté la notion d’adaptation à l’environnement à la biologie. Le modèle hiérarchique se base sur un va et viens continu entre toute vie, par assimilation (intégration d’un élément extérieur à lui-même) et accommodation (modification de l’organisation interne enfonction des éléments du milieu).
Piaget met au point la notion de schème. (par exemple schème de succion ou de préhension) il s’agit de la structure d’une action ou canevas qui se conserve au cours de ses répétitions, se consolide par l’exercice et s’applique à des situations nouvelles. Elle permet d’atteindre des points d’équilibres instable, l’équilibre n’étant jamais parfaitement atteint. Cetterecherche de l’équilibre est qualifiée d’équilibration par piaget, qui se traduit à la fois dans la régularité des expériences de cette personne et les perturbations qui vont entrainer un certain déséquilibre : la recherche perpétuelle d’équilibre dans les échanges entre l’enfant et le milieu.
Piaget découpe le développement de l’enfant en différents stades qui correspondent à un âgeapproximatif, qui peut varier. Ce qui ne varie pas par contre c’est l’ordre des stades et des acquisitions qui y correspondent.
Le premier stade est le stade sensori moteur jusqu’à 18mois /2 ans. Au cours de ce stade, bébé acquiert la permanence de l’objet (il existe même lorsqu’il est caché). A ce stade l’intelligence humaine est pratique et liée à l’action, il doit encore développer la capacité dereprésentation mentale et l’intériorisation des actions.
De 2 à 11/12 ans, l’enfant acquiert les conservations et prépare et met en place les opérations concrètes. Ce stade se décompose en stade préopératoire entre 2 et 7 ans, et le stade opératoire concret entre 7 et 12 ans à peu près. Le stade préopératoire consiste en l’acquisition de la représentation mentale pour figurer l’absent. Ceci se fait àtravers 5 fonctions : l’image mentale, le dessin, l’imitation différée, le jeu symbolique. Le stade opératoire concret se présente lorsque l’action est intériorisée, et devient réversible et constituée en groupements. L’enfant devient capable de résoudre des problèmes en résonnant sur du concret.
A partir de 11-12 ans et jusqu'à 16 ans, l’enfant développe sa capacité à réaliser des opérations...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses
  • La connaissance de soi est elle plus difficle que la connaissance des choses ?
  • La connaissance de soi est elle plus facile que la connaissance des choses
  • L'imagination est elle plus importante que la connaissance
  • L'imagination est plus importante que la connaissance
  • Pour plus de connaissance personnelle.
  • L'imagination est plus importante que la connaissance
  • L’imagination est plus importante que la connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !