Contrôle interne

319 mots 2 pages
Histoire du contrôle interne

La notion de contrôle interne est aussi vielle que la notion de comptabilité.

Le contrôle par recoupement (comparaison de l’information provenant de deux sources d’enregistrement indépendantes l’une de l’autre) a toujours été un des moyens de contrôle interne les plus répandus et les plus utilisés pour assurer la protection des biens ou la finalité des informations. C’est ainsi qu’en 1280 le pape Nicolas II faisait établir par son notaire un duplicata de tous les enregistrements de recettes et de paiements, afin de pouvoir vérifier l’exactitude du travail de son propre comptable.

Bien avant d’ailleurs, à l’époque de Sumer, le contrôle par recoupement était souvent utilisé : par exemple, on vérifiait que le nombre de sacs de grain entrés en magasin correspondait aux sacs livrés par les fermiers. Le principe est exactement le même pour les contrôles réalisés aujourd’hui entre les sorties de production et les entrées en magasin.

L’importance qu’une division de responsabilités peut avoir dans un système de contrôle interne était déjà reconnue par les Romains. C’est ainsi que l’autorisation des dépenses et des impôts était de la responsabilité du Sénat. Cette assemblée l’a déléguée ensuite aux consuls et, plus tard, aux censeurs ; en revanche, les fonds étaient sous contrôle des questeurs, qui faisaient tous les paiements et encaissaient toutes les recettes. De plus, les Romains obligeaient les questeurs à rendre des comptes de l’utilisation des fonds et à justifier les soldes au Sénat et à leurs propres successeurs.

Pacioli avait également reconnu l’importance de quelques-uns des aspects du contrôle interne. En particulier, il prévoyait la nécessité d’appliquer un contrôle de vraisemblance en s’assurant par exemple que le solde du compte de caisse se trouve toujours au débit. Quoique cette règle paraisse très simple dans sa logique, aujourd’hui (500 ans plus tard), les auditeurs ont souvent l’occasion de faire remarquer aux

en relation

  • Controle interne
    4720 mots | 19 pages
  • Controle interne
    1795 mots | 8 pages
  • Contrôle interne
    4232 mots | 17 pages
  • Controle interne
    3654 mots | 15 pages
  • Controle interne
    15773 mots | 64 pages
  • contrôle interne
    5550 mots | 23 pages
  • controle interne
    3020 mots | 13 pages
  • Controle interne
    1347 mots | 6 pages
  • Controle interne
    357 mots | 2 pages
  • Controle interne
    6270 mots | 26 pages
  • Contrôle interne
    981 mots | 4 pages
  • controle interne
    523 mots | 3 pages
  • Contrôle interne
    16069 mots | 65 pages
  • Controle interne
    7597 mots | 31 pages
  • Contrôle interne
    1755 mots | 8 pages