Contradictions

Pages: 6 (1493 mots) Publié le: 21 mai 2013
Contradiction
Dans la littérature russe du XIXe siècle, deux auteurs sont incontournables : Anton Tchekhov et Léon Tolstoï. Ces deux écrivains maintiennent une relation très spéciale pendant plus que vingt ans, c'est ils sont contradictoires dans l'histoire. En effet, ils s'admirent beaucoup en considérant que l'autre est un monument inégligeable dans l'histoire de la littérature.[1] Mais ils seméprisent en même temps parce que la philosophie de Tolstoï est parfois très différente de celle de Tchekhov. Par exemple, en 1894, Tchekhov manifeste son opposition aux idées d'« amour universel » Tolstoï. [2]Cette relation similaire est aussi apparue dans un œuvre littéraire de Tourgueniev, le roman Père et fils, entre le personnage Eugène Bazarov (l'ami de jeune Arcade) et Paul Kirsanov (oncled'Arcade). Afin d’analyser leur comportement, nous nous demandons, malgré leurs apparences, s'ils possèdent des traits de caractères communs puisqu'ils sont tous les deux contradictoires. Nous verrons tout d'abord qu'ils se montrent qu'ils sont tous les deux extrémistes. Ensuite, nous pouvons remarquer que leurs idéologies s'opposent. Finalement, il est possible d’évaluer la contradiction dechacun de ces deux personnages-là.

Eugène et Paul sont des personnages similaires parce qu'ils sont tous radicaux. Ils ont leurs propres pensées et l’appliquent d'une façon radicale dans la vie. Il est important de noter qu'ils sont tous les deux orgueilleux et tranchants. Ils déclarent leurs pensées sont extrémistes tout en les considérant comme meilleurs. Bazarov est un nihiliste. C'est-à-direqu'il nie tout. C'est pourquoi qu'il ne respecte aucunement Paul, qui s’appuie la tradition, quand il présente ses arguments de nihilisme. Paul pose une série de questions à Paul d'une façon très arrogant : « Et pourquoi en reconnaîtrais-je? Et à quoi voulez-vous que croie? »[3] Ces deux phrases interrogatives montre un ton d'impatience et d'insolence de Bazarov envers l'aîné. En revanche, Paullui réplique aussi d'une façon tranchante en employant « le mot « Germains » au lieu d' « Allemands » dans une intention ironique ».[4] Ces deux personnages se prolongent profondément dans leur propre pensée radicale et ne réfléchissent pas ce que leur adversaire essaie d'exprimer. Parce qu'ils croient vraiment qu'ils ont toute la vérité et que l’idée de l'autre ne vaut rien. Puis, la façon dont ilsmanifestent l'amour est violente. Paul, étant déjà capitaine brillant à 25 ans, était réputé de son audace. Après avoir rencontré Princesse R, son amoureuse de la vie, il avait tout changé. En fait, elle l'avait quitté après un certain temps et était partie à l’étranger. Il «  donna sa démission malgré les supplications de ses amis et les remontrances de ses supérieurs » pour la poursuivre.[5] Ilavait abandonné l'honneur d'un aristocrate, qui est extrêmement important pour lui à l’époque. Quant à Bazarov, il brise son principe de la vie, le nihilisme, lorsqu'il découvre son amour pour Anne Serguéïvna, une jeune veuve. Il n'est plus un homme qui ne croit à rien, il pense désormais à l'amour. Il lui déclare qu'il « [l']aime, bêtement, comme un fou.... ».Ils consacrent tous les deux ce quiest le plus précieux dans la vie pour l'amour. Cependant, tous les deux sont échoués dans leur relation amoureuse. D'ailleurs, Paul et Eugène changent tout à coup leur façon de pensée après « un jour de vie ou de mort », qui est un duel. Comme Paul est blessé dans ce duel, il reste au lit pendant quelques jours. Ces journées ressemblent à la « nuit de feu de Pascal » puisque c'est à partir deréflexion de ces jours-ci que Paul commence à accepter des idées de Bazarov et qu'il devient finalement quelqu'un d'ouvert d'esprit. C'est pourquoi Il dit à son frère qu'il pense qu' « Bazarov avait raison quand il [l']accuse d'aristocrate »[6]. Et Bazarov, après duel, il décide d'oublier l'amour, et revient à son village natal et recommence une vie paisible avec ses parents. Ils essaient tous les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Contradiction
  • la contradiction du désir
  • Les limites du principe de contradiction
  • Esprit de contradiction, satire, ironie
  • En quoi "tout est relatif" est-ce une contradiction ?
  • R Ponses Et Contradictions
  • Disserte absence de contradiction de l’ordonnance de requête
  • La démocratie représentative : une contradiction ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !