Contraintes et libertés

1461 mots 6 pages
Contraintes et libertés

Introduction
En 1895, les frères Lumière inventent la vue lumière qui consiste à créer un court-métrage d’une minute. Par la suite, le cinéma muet fait son apparition. Quelques années plus tard, l’ajout d’une bande son à l’image permet une meilleure interprétation. La musique implantée aux productions muettes devient ainsi le seul moyens sonore offert aux spectateurs pour donner une parole à l’image. Il était de coutume qu’un pianiste seul ou qu’un orchestre illustre la séquence, jouant des reprises d’œuvres connues ou improvisant. En 1927, le monde cinématographique prend un tournant et devient parlant. La firme Warner est l’auteur de cette évolution qui va de plus en plus gagner du terrain dans le monde du cinéma. De plus, l’image a souvent été un support, voire un élément déterminant pour l’inspiration des compositeurs ; image fixe ou animée. Depuis l’avènement du cinéma, la musique de film devient un genre à part entière.
L’image et la musique liées sont des moyens d’exprimer des émotions et de transmettre des messages. La première apparition de la musique au cinéma, le 17 novembre 1908, a été accueillie par le public de façon assez enthousiaste. En effet, très vite la musique dépasse le simple rôle esthétique et d’illustration pour passer à un niveau significatif et symbolique incontestable et même populaire. (((((L’initiateur de cette pratique est Camille Saint-Saëns, né le 9 octobre 1935 à Paris. Ce compositeur français de formation pianiste et organiste est à l’origine de célèbres opéras, de quelques symphonies et d’autres pièces en tout genre. Restant cependant ancré à son courant post-romantique et baissant donc de renom dans sa région, il décide de s’exiler vers Alger, où il finira sa vie le 16 décembre 1921.))))) → Origines ?
Ces moyens sont utilisés dans plusieurs genres cinématographiques. Nous allons nous pencher sur un genre particulier : l’animation. Demandons-nous donc par quels enjeux l’image et le son en liberté

en relation

  • Contrainte et liberté
    983 mots | 4 pages
  • liberté et contrainte
    346 mots | 2 pages
  • Liberté et contrainte
    289 mots | 2 pages
  • Liberté, contrainte
    1057 mots | 5 pages
  • Contrainte et liberté
    534 mots | 3 pages
  • La contrainte ou la liberté ?
    3001 mots | 13 pages
  • Liberté et contrainte
    2669 mots | 11 pages
  • La contrainte et la liberté
    891 mots | 4 pages
  • Liberté et contrainte
    14099 mots | 57 pages
  • La liberté et ses contraintes
    312 mots | 2 pages