Cours bale 2

Pages: 36 (8881 mots) Publié le: 7 janvier 2011
Introduction
Les banques sont des institutions financières faisant des opérations de banque telles que définies par la loi et qui sont soumises aux dispositions législatives et règlementaires correspondantes. Au Maroc l’article 1 de la loi bancaire définit les établissements de crédit comme suit :
Sont considérés comme établissements de crédit les personnes morales qui exercent leur activitéau Maroc, quels que soient le lieu de leur siège social, la nationalité des apporteurs de leur capital social ou de leur dotation ou celle de leurs dirigeants et qui effectuent, à titre de profession habituelle, une ou plusieurs des activités suivantes :

- la réception de fonds du public ;

- les opérations de crédit ;

- la mise à la disposition de la clientèle de tous moyens de paiement ouleur gestion.
Par opérations principales de banque, on distingue: La réception des fonds publics,
L'émission et gestion des moyens de paiement, Les opérations de crédit.
Par opérations secondaires, on compte:
La prise de participation,
La gestion du patrimoine,
Les opérations de change sur valeurs mobilières et matières premières ou métaux précieux.
Fors de cette distinction réglementaire,on peut ramener l'activité bancaire à cinq métiers essentiels qui sont:
La gestion des moyens de paiement,
L'investment banking (Banque d'Affaires ou d'Investissements),
Les activités connexes de prestation de services (location de coffres, transfert de fonds...),
La gestion privée
Et enfin l'intermédiation bancaire par l'octroi du crédit.
L'exercice de toutes ces activités en général etcelle de l'intermédiation en particulier, exposent les banques à un vaste échantillon de risques.
I-LE RISQUE DE L'ACTIVITE D'INTERMEDIATION
Par risque ici, nous entendons la sommation des pertes associées à des évolutions défavorables dans lesquels l'intermédiation évolue. Ces évolutions font l'unanimité sur la conséquence de contracter significativement l'offre de monnaie devant ou pouvantdéboucher sur une crise macroéconomique. Ce qui nous ramène au rôle essentiel de la banque dans le financement direct et/ou indirect de l'économie via le crédit bancaire (traité ci haut). L'intermédiation se fait en fait par une transformation d'échéance à court et moyen terme (collecte de l'épargne aux agents à disponibilité de financement) en échéance à long terme (crédits aux agents à besoin definancement). Nous faisons fi de l'effet de la masse monétaire sur le niveau général des prix donc de l'inflation.
En analysant le principe lui-même de l'intermédiation, nous pouvons constater des problèmes de fonds en ce qui concerne la couverture des engagements dans le respect des échéances. Ce
qui nous conduit à supposer qu'une crise bancaire peut être générer de deux manières: soit par lephénomène insolvabilité ou par celui d'illiquidité.
Il nous semble impérieux de préciser ces notions somme toutes ambiguës.
1.1.1 CRISE D'ILLIQUIDITE
Elle peut se traduire par une ruée forte des épargnants pour solliciter simultanément leur fonds placés à court ou moyen terme auprès de l'intermédiaire qui a fait un placement à long terme. L'exigibilité du passif de l'intermédiaire devientsupérieure à la liquidité de l'actif. Par effet de mimétisme, le phénomène de «Bank runs » peut se généraliser paralysant de ce fait le tissu macroéconomique. C'était le cas aux Etats-Unis d'Amérique (USA) en octobre 1929, en Argentine en novembre 2000 ou en Indonésie en 1998 ou la faillite de Lehman Brothers en 2008. Actuellement, toute économie a mis en place un système de protection de l'épargne que nousanalyserons plus tard.
Cette crise peut aussi être due à des mauvais placements des intermédiaires sur le marché à long terme (produits à risque, détérioration des taux de change ou autres produits à risque) générant des pertes qui vont mettre ces dits intermédiaires dans l'incapacité d'honorer à leurs obligations vis-à-vis des épargnants. C'est le cas des positions courtes sur le change,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bale 2
  • Bâle 2
  • Bale 2
  • Bale 2
  • Bale 2
  • Bale 2
  • Comité de bale 2
  • Bâle 2 défaillance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !