Cours de culture litéraire générale sur le xixeme

5074 mots 21 pages
Cm 19eme,

Qu'est qui fait du 19eme un siècle unique ? Qu'a t' il de si spécifique pour qu'on le nomme LE siècle ?

Pour la génération qui le vit il n'est pas un siècle anodin. Ce siècle a une identité particulière. C'est toute une classe d'âge qui s'identifie au siècle commençant, et ne plus se penser comme le résultat d'une ligne mais plutôt comme un groupe autonome. Confession d'un enfant du siècle significatif. Comme si quelque chose de nouveau s'inscrivait, comme si le passage en 1800 marquait un tournant, la révolution vient de prouver qu'il pouvait y avoir des cassures historiques. LE siècle c'est accentuer le point pivot (avant/après) d'un entrée dans l'historicité. Histoire pas statique mais en mouvement, histoire peut se faire ou se défaire à l'échelle d'une vie. Balzac : « le 18eme siècle a tout mis en question, le 19eme est chargé de conclure. ». Vertige du a un sentiment d'accélération temporel, comme si à partie de la révolution, une vitesse nouvelle s'instaurait. Six régimes différents se succèdent : empire, restauration, monarchie de juillet, second empire, restauration, 3eme républiques. Très courts se terminant par des crises violentes. C'est au 19eme que se construit les bases ne notre société. Idée d'expérimentation du 20eme « un seul était alors en vie en Europe » doc texte de Musset : Derrière soi l' abîme, devant soit l'infini inatteignable, béance et vacance,image d'un enthousiasme brisé net, conjoint la naissance et la mort, idée d'une discordance. Bercés de rêves de conquêtes. Passe du mépris à l'angoisse de la mort. Fêlure originelle qui oblige les jeunes romantique à osciller. Littérature du siècle : comme l'école du désenchantement. Pas hasard si Océan et mer omni présent dans toute la littérature. Idée mère : nous sommes dans une époque de transition.

1/ Le contexte politique 1815-1848

Siècle de l'entrée de la littérature en politique : on comprends que prendre laparole c'est prendre position. Il n'y a pas de

en relation

  • Litterature Hispanique du Siècle d'or au XIX ème
    11458 mots | 46 pages