Cours fiché

682 mots 3 pages
Réflexions sur l'éducation de Kant.

En soumettant les enfants à une discipline, en les contraignant à se plier aux règles d'un travail scolaire, ne risque-t-on pas de la brider et de nuire ainsi à leur épanouissement ? Faut-il donc apprendre à travailler aux enfants et si c'est la cas, pour quelles raisons doit-on le faire ? « il est de la plus haute importance que les enfants apprennent à travailler » thèse conséquence d'une vérité générale : nécessaire à l'homme (« il est le seul animal qui doit travailler »), pour devenir un homme. 1. établir la triple nécessité du travail : vitale, métaphysique et psychologique. CSQ : l'éducation doit être fondée sur la travail et non sur le jeu, lieu essentiel = école « une culture contrainte »

« l'homme est le seul animal qui doit travailler » :

a). Le travail est une nécessité vitale :

malédiction, démuni par rapport aux autres (moyens d'assurer spontanément leur propre conservation), Ciel malveillant (Genèse). Travailler, c'est ainsi d'abord être soumis à la nécessité de se conserver. Pas adapté à son milieu naturel (dépourvu de l'instinct ) règle de conduite innée permettant adaptation) => adapter à soi en le transformant : la nature ne peut pas être utilisé comme elle se donne, elle doit être l'objet d'une « préparation » pour produire des fruits. Pas immédiate mais différée, au prix de ses efforts que l'homme peut jouir du produit de son activité.

b). Le travail est une nécessité métaphysique :

maudire le Ciel ? Se démarque ouvertement de l'interprétation traditionnelle et biblique du travail (audace) délivrance, permettrait son accomplissement, sortie torpeur et ignorance animales et forcer cultiver propres dons.

Le travail est une nécessité psychologique :

illusoire nostalgie âge d'or, permet humanité de s'arracher à l'animalité et de devenir homme, permet de donner sens existence et échapper à « l'ennui », manière ironique bonheur Adam et Ève = lieu du tourment qui affecte une

en relation

  • Fiche cours
    1194 mots | 5 pages
  • Fiche de cours
    717 mots | 3 pages
  • Fiche de cours
    5542 mots | 23 pages
  • Fiche de cours
    266 mots | 2 pages
  • Fiche de cours
    2145 mots | 9 pages
  • Fiche , note, cours
    959 mots | 4 pages
  • Le théâtre fiche de cours
    661 mots | 3 pages
  • Philo fiche de cours
    4483 mots | 18 pages
  • La comédie ( fiche de cours )
    705 mots | 3 pages
  • Fiche cours histoire
    8610 mots | 35 pages